Fermer

Vidéo. UFC: "Le Diable Marocain" frappe encore et devient le seul à avoir 3 victoires en 2020

Mise à jour le 10/08/2020 à 10h28 Publié le 10/08/2020 à 10h11 Par Mar Bassine

#Sports
Vidéo. UFC: "Le Diable Marocain" a encore frappé

Youssef Zalal, l'unique combattant à avoir trois victoires en 2020 en UFC.

© Copyright : DR

#Maroc : Surnommé "Le Diable Marocain", Youssef Zalal a terrassé son adversaire, l'Américain Peter Barret, une victoire obtenue à l'unanimité des votes des arbitres, dans un combat époustouflant en multiple martial arts (MMA) dans la très prestigieuse ligue Ultimate fighting championship (UFC).


Et de trois pour Youssef Zalal. "Le Diable Marocain" a encore frappé, samedi 8 août 2020 à Las Vegas, face à l'Américain Peter Barret, sur décision unanime des juges. Il s'agit de sa troisième victoire de suite cette année, palmarès qu'il est le seul à arborer depuis le début 2020. En effet, aucun autre combattant n'a réussi à gagner cette année trois combats. Radio France Internationale est longuement revenue sur cette victoire bien particulière. 



En février, il avait vaincu Austin Lingo, avant d'ajouter à son tableau de chasse, en juin dernier, Jordan Griffin. Ce samedi, il n'a laissé aucune chance à son adversaire. Dès l'entame du combat, il l'a envoyé au tapis  par un magnifique coup de pied retourné. Le combat venait de débuter, il y a tout juste 21 secondes. Cette agressivité est justement la marque de fabrique du Casaoui, ce qui lui vaut à juste titre son surnom. 

Il aurait pu mettre KO son vis-à-vis, ce qui, selon lui, l'a "vraiment énervé". Car "c'est ce que l'UFC veut, des finitions", a-t-il dit lors de la conférence de presse, après le combat. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Le Marocain Youssef Zalal remporte son premier combat à l’UFC

Arborant son bandeau à la couleur rouge sang et frappé de l'étoile du drapeau marocain, Zalal a néanmoins le triomphe modeste quand les journalistes l'interrogent sur sa récente montée en puissance dans la plus prestigieuse ligue de multiple martial arts qu'est l'UFC. 

"Je prends les choses pas à pas, je ne suis pas pressé. J’ai voulu me précipiter au début de ma carrière en MMA et c’est pour ça que j’ai perdu deux combats. Mais on apprend de ses erreurs. Ces deux défaites ont été les meilleures leçons de ma vie", a-t-il simplement répondu du haut de ses 23 ans.





Ses deux défaites, il les a eues dans la ligue mineure de Legacy Fighting Alliance du Texas. Mais, depuis qu'il a rejoint l'UFC, le natif de Casablanca a enchaîné les victoires. 

Celui qui a débuté par le kickboxing dès l'âge de 10 ans saisit désormais la chance qui lui est offerte par le Ciel. "Il y a onze ans, j’étais au Maroc. Je ne savais pas ce que j’allais faire de mon avenir. Je n’en avais vraiment pas la moindre idée, pour être franc. Et, lorsque mon frère est mort, il y a cinq ans, j’étais au bord du suicide. Mais maintenant, mes coaches me disent que je suis le seul combattant de l’UFC à avoir 3 victoires en 2020. C’est un don du Ciel. Il faut savoir profiter des occasions et en tirer le meilleur profit", affirme-t-il. 

En tout cas, ses adversaires ont beau avoir en face d'eux un visage d'ange qui parle avec beaucoup de sagesse, mais les coups qu'ils reçoivent sont bien ceux d'un diablement doué au combat. 


Le 10/08/2020 Par Mar Bassine