Fermer

Athlétisme: quatre ans de prison et 500 000 euros d'amende requis contre Lamine Diack

Mise à jour le 18/06/2020 à 09h24 Publié le 17/06/2020 à 18h58 Par Le360 Afrique - Afp

#Sports
Lamine Diack, l'ancien patron de l'athlétisme mondial.

Lamine Diack, l'ancien patron de l'athlétisme mondial.

© Copyright : DR

#Sénégal : Le parquet financier français a requis mercredi 4 ans de prison et 500000 euros d’amende contre Lamine Diack, l'ancien patron de l'athlétisme mondial.

Le parquet national financier a requis quatre ans d'emprisonnement et une amende maximale de 500 000 euros contre Lamine Diack, ce mercredi.

L'ancien président, de 1999 à 2015, de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et son fils, absent à son procès, sont jugés à Paris, avec quatre autres personnes, notamment pour avoir permis de retarder, à partir de fin 2011, des sanctions disciplinaires contre des athlètes russes soupçonnés de dopage, en échange de financements et pour favoriser des contrats de sponsoring et de droits télé.

Lundi, Diack n'avait pu apporter aucune justification plausible sur l'argent reçu de son fils Papa Massata.

Lamine Diack a été président de l’IAAF (aujourd’hui World Athletics) de 1999 à 2015.
Le 17/06/2020 Par Le360 Afrique - Afp