Fermer

Sénégal: deux visites de deux ministres espagnols de la Défense en deux mois

Mise à jour le 29/12/2016 à 12h32 Publié le 29/12/2016 à 12h28 Par Mar Bassine

#Politique
Maria Dolores de Cospedal en visite au Sénégal
© Copyright : DR

#Sénégal : A l'image de son prédécesseur, Maria Dolores de Cospedal, la ministre de la Défense espagnole s'est rendue à Dakar pour une revue des troupes engagées dans la lute contre le terrorisme au Sahel. Dakar sert de base aérienne non permanente à l'armée de l'air espagnole devant intervenir au Mali.


Maria Dolores de Cospedal, la ministre espagnole de la Défense a effectué une visite de deux jours les 27 et 28 décembre au pays de la Teranga. Elle est en poste depuis le 4 novembre seulement. Il s’agit de la deuxième visite du genre de hauts responsables de la défense hispaniques. Les 17 et 18 octobre, c’est Pedro Morenés, alors ministre de la Défense, qui avait réalisé le même voyage.

Au cours de ces deux jours, Maria Dolores de Cospedal a rencontré son homologue sénégalais Augustin Tine, avec lequel elle a abordé le renforcement de la coopération dans le domaine militaire. 

Cet intérêt subit pour le Sénégal s’explique essentiellement par l’alliance formée entre Dakar et Madrid dans la lutte contre le terrorisme. En effet, c’est au Sénégal que sont stationnées les forces aériennes espagnoles intervenant au Mali en soutien aux forces françaises de l’opération Barkane.

La mission espagnole au Mali est sous le drapeau de l’UE. Le royaume ibérique dispose actuellement de 128 soldats au sol sur le territoire malien, lesquels peuvent intervenir dans quatre autres pays sahéliens, à savoir le Niger, le Tchad, la Mauritanie et le Burkina Faso.


Le 29/12/2016 Par Mar Bassine