Fermer

Les Sénégalais espèrent célébrer l’Aïd El Fitr dans l’unité

Publié le 05/07/2016 à 12h14 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Société
croissant lunaire
© Copyright : DR

#Sénégal : Après avoir entamé le jeûne dans la division, les Sénégalais espèrent célébrer la fête de l’Aïd El Fitr dans l’unité. Dès l’instant qu’il y a de fortes chances que le croissant lunaire soit observée, par tout le monde, ce soir, dans le ciel sénégalais…

C’est un fait rare qui pourrait se produire demain au Sénégal : la célébration de l’Aïd El Fitr ou korité en un seul jour. En effet, la lune n’ayant pas été aperçue hier au Sénégal – comme dans une grande partie du monde – il y a de fortes chances qu’elle le soit aujourd’hui.

En tout cas, d’après l’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (ASPA), le croissant lunaire sera visible, à l’œil nu, ce soir, dans le ciel sénégalais. «Aujourd’hui, mardi, il sera possible de voir la lune, à l’œil nu, au Sénégal. La zone de visibilité à l’œil nu couvrira l’ensemble des pays d’Afrique. La lune se couchera à 20h42, soit une heure après le soleil qui se couche à 19h43», explique Maram Kaïré, le président de l’ASPA.

Du coup, la korité sera probablement célébrée ce mercredi par toute la communauté musulmane du Sénégal. Contrairement à l’entame où une partie des Sénégalais avait débuté le jeûne lundi 6 juin et une autre le mardi 7. Dimanche, Kaïré avait vu juste en déclarant qu’il serait impossible de voir la lune à l’œil nu au Sénégal ce lundi 4 juillet.

La Commission nationale de concertation et d'observation du croissant lunaire (CONACOC) et la Coordination des musulmans du Sénégal (CMS) n’arrivaient pas à s’accorder, ces dernières années, sur le calendrier lunaire, mais aussi sur l’interprétation des textes.

Ce qui contribue à alimenter la division des Sénégalais sur l’entame et la rupture du jeûne mais aussi, parfois, sur la date de l’Aïd El Kabir (Tabaski). Visiblement, c’est un troisième pole, scientifique celui-là, qui est en train (peut-être) de mettre tout le monde d’accord. En tout cas pour cette année…

Le 05/07/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

à lire aussi