Fermer

Vidéo. Sénégal: à mobilité réduite, formés à un métier, des Sénégalais veulent un financement pour leur propre business

Mise à jour le 09/05/2021 à 14h41 Publié le 09/05/2021 à 14h34 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Sénégal: les «handicapables» souhaitent des financements pour monter leur business
© Copyright : Le360 Afrique/Ndiaye

#Sénégal : Au Sénégal, les financements promis par le président Macky Sall attendent d'être concrétisés. Souvent marginalisées, les personnes à mobilité réduite sortent de leur silence et veulent leur part de ces financements pour être enfin indépendants.

Des Sénégalais, handicapés moteur, formés dans des centres de Dakar, entendent bénéficier de financements qui avaient été promis par le président Macky Sall pour soutenir la jeunesse du pays, afin de pouvoir être autonomes, et de lancer leurs propres projets. 

Au Sénégal, de nombreuses personnes, handicapées moteur, apprennent un métier dans des centres implantés un peu partout à Dakar.

Une initiative, en son temps, de l'ex-président Abdoulaye Wade, qui reste aujourd'hui encore suivie de près par les maires des différentes communes de la capitale. 

>>> LIRE AUSSI: Tunisie: 2% des recrutements de la fonction publique réservés aux handicapés

Toutefois, ces centres n’offrent pas beaucoup d’opportunités, une fois la formation effectuée. Les personnes handicapées qui y sont formées apprennent à faire des sacs, des robes et des tenues destinées au commerce, mais leur écoulement pose toujours problème.


De plus, les recettes doivent être partagées entre les pensionnaires. Par conséquent, ils n'arivent pas à s'en sortir financièrement, et ils refusent de demander l'aumône. Ce n'est pas tout: il leur faut laisser la place à d'autres personnes handicapées qui sont encore dans la rue et qui, elles aussi, ont besoin de cette formation. 

Le 09/05/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé