Fermer

Algérie. Migration: le Mali rappelle son ambassadeur et son consul général

Mise à jour le 19/04/2018 à 17h07 Publié le 19/04/2018 à 16h44 Par Moussa Diop

#Politique
migrants subsahariens expulsés d'Algérie
© Copyright : DR

#Algérie : Le Mali vient de rappeler ses représentants diplomatiques en Algérie. Le gouvernement malien a aussi lancé un appel à tous ses ressortissants, qui ne se sentent pas en sécurité, à quitter ce pays.

Après la Guinée, le gouvernement malien vient de rappeler son ambassadeur à Alger ainsi que son consul général en Algérie. Le gouvernement malien est mécontent du traitement réservé par Alger aux migrants subsahariens en général et maliens en particulier. L'information a été donnée par plusieurs organes de presse, dont la BBC qui a été la première à en parler. 


LIRE AUSSI: Algérie: quand le racisme envers les Subsahariens devient une politique d’État


Selon les autorités maliennes, les représentants diplomatiques maliens en Algérie ont été rappelés pour consultation sur la situation précaire que vivent leurs ressortissants dans ce pays nord-africain.


LIRE AUSSI: Alger en crise diplomatique ouverte avec trois de ses voisins



En tout, 1441 Maliens ont été expulsés d’Algérie entre janvier et mars 2018 dans des conditions «très difficiles», selon les autorités maliennes. Le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine a décrit ces expulsions de «traitements pas tout à fait acceptables». C’est cette situation qui a poussé le gouvernement malien à rappeler son ambassadeur et son consul général en Algérie pour consultations.


LIRE AUSSI: Vidéo: Mali. l'Ambassade d'Alger caillassée par les migrants en furie, voici les raisons



Les autorités maliennes ont aussi demandé à tous les Maliens sur place qui ne se sentent pas en sécurité de quitter l’Algérie.

Il est à rappeler qu'après un traitement inhumain réservé aux migrants maliens, ces derniers, revenus au pays dans des conditions catastrophiques, avaient caillassé l’ambassade d’Algérie au Mali.


LIRE AUSSI: Algérie: le président guinéen et président de l'UA rappelle son ambassadeur à Alger


Le rappel de l'ambassadeur malien à Alger intervient au lendemain du déplacement du ministre de l’Intérieur algérien à Conakry visant à désamorcer le mécontentement des autorités guinéennes suite au traitement réservé aux migrants subsahariens par les autorités algériennes.

Une situation qui vient démontrer le mécontentement des voisins subsahariens vis-à-vis des dirigeants algériens qui n’ont cessé de montrer leur racisme envers leurs voisins du sud. Plusieurs ONG internationales ont dénoncé les traitements inhumains et les humiliations que font subir les autorités algériennes aux Subsahariens.
Le 19/04/2018 Par Moussa Diop