Fermer

Algérie: Bouteflika nomme un nouveau cyber-espion

Publié le 27/10/2016 à 23h00 Par Mar Bassine

#Médias
Bouteflika nomme un cyber espion
© Copyright : DR

#Algérie : Abdelaziz Bouteflika vient de nommer le directeur de son agence d'espionnage électronique. Cela intervient dans un contexte où le président algérien est très remonté contre la presse électronique et les réseaux sociaux qui ne lui font aucun cadeau. Lui non plus n'est pas prêt à leur en faire.

Peut-être bien que le précédent responsable de cette agence spéciale des James Bond du Web algérien n’a pas été à la hauteur. Mais en tout cas, Abdelaziz Bouteflika, qui s’est remarqué par sa récente sortie contre la presse électronique vient de nommer un nouveau cyber-espion.

En effet, Boualem Amri prend la tête de l’Organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication (Onplitic).

A lire ou à relire: 

- Algérie: Bouteflika déverse sa haine contre la presse électronique
- Réseaux sociaux: blocage tous azimuts sur le continent
- Algérie: Facebook, Twitter, Instagram bloqués pour éviter de nouvelles fraudes au bac

Il ne s’agit ni plus ni moins que de l’agence chargé d’épier les moindres faits et gestes des Algériens sur internet, qu’il s’agisse de la presse électronique ou des réseaux sociaux. Juridiquement, il est sous tutelle du ministère de la Justice. Cependant, des sources bien informées affirment que c’est la présidence et elle seule qui en tire les ficelles.

La décision vient tout juste d’être publiée dans le bulletin officiel algérien. Me Boualem Armi qui est issu de la magistrature n’a plus porté sa robe depuis très longtemps. Il lui préfèrait le siège confortable du sénat en tant que représentant du RND, parti allié au FLN. Le voilà promu Agent 007 des temps modernes. 


 

Le 27/10/2016 Par Mar Bassine