Fermer

Algérie: des cas de choléra à Blida

Mise à jour le 16/08/2018 à 18h07 Publié le 16/08/2018 à 18h06 Par Karim Zeidane

#Société
Choléra
© Copyright : DR

#Algérie : Plusieurs patients ont été mis en quarantaine dans un hôpital de Boufarik. Des équipes ont été dépêchées sur place afin d’éviter que la situation ne débouche sur épidémie.

Alerte au choléra en Algérie. Les autorités sont sur le qui vive après que plusieurs cas de choléra aient été enregistrés dans le bidonville de l’Oued Beni Azza à Blida. Les malades ont été acheminés et placés en quarantaine à l’hôpital de Boufarik afin d’éviter la propagation de la maladie.

Le choléra est une maladie diarrhéique aiguë dont le malade peut mourir en quelques heures en l’absence de traitement. Elle se transmet rapidement via un accès inapproprié à l’eau potable et à des installations d’assainissement. L’origine de cette maladie est liée au fait que l’eau des conduits d’approvisionnement serait mêlée à celui des canalisations d’eau usées.


LIRE AUSSI: Cameroun: choléra, déjà six morts et panique dans le pays


Il faut rappeler qu’il y a une semaine, environ 500 personnes ont été hospitalisées à Blida à cause des eaux contaminées. Selon l’organisation nationale de protection du consommateur, l’eau est infectée de substances et de bactéries toxiques au niveau du village de Bougara.

Face à la gravité de la situation et afin d’éviter que la situation ne se transforme en épidémie, une commission ministérielle a été dépêchée sur place.
Le 16/08/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi