Fermer

Algérie: le général Djamel Amroune retrouvé mort dans son bureau

Mise à jour le 11/09/2019 à 16h56 Publié le 11/09/2019 à 14h16 Par Karim Ben Amar

#Société
généraux algériens
© Copyright : DR

#Algérie : Le général Djamel Amroune a été retrouvé mort, gisant dans une mare de sang, ce mercredi 11 septembre dans son bureau à Kharrouba. Le responsable de l’unité de production militaire des vêtements et accessoires relevant de l’ANP, se serait suicidé, selon la presse algérienne.

Une ambiance de deuil règne aujourd’hui au sein de l’armée algérienne. Le général Djamel Amroune a été retrouvé sans vie, dans son bureau à Kharrouba, ce matin, mercredi 11 septembre. D’après le site d’information Algérie Part, ce haut-gradé, responsables de l’unité de production militaire des vêtements et accessoires relevant de l’armée nationale populaire (ANP) s’est suicidé.

Selon ce média, les premiers éléments d’informations concluent à un suicide du général Djamel Amroune. A la suite de cette macabre découverte, le ministère de la Défense Nationale a immédiatement ouvert une enquête.


LIRE AUSSI: Algérie. Assassinat de Boudiaf: son fils accuse François Mitterrand et quatre généraux algériens


D’après Algérie Part, le nom du général Djamel Amroune avait été évoqué, il y a quelques temps, dans une affaire de corruption. La justice militaire avait d'ailleurs enquêté sur cette affaire.

Le général, aujourd'hui mort, devait être convoqué et auditionné par la justice militaire dans le cadre de ses investigations judiciaires. Les risques que ce général encourait, ainsi que les menaces qui pesaient sur lui, l’auraient conduit à se donner la mort. 

Mais des interrogations demeurent sur les circonstances de ce décès. 

LIRE AUSSI: Algérie: plusieurs généraux interdits de sortie du territoire


Le général Djamel Amroune, originaire de Beni Douala, en Kabylie, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, était peut-être devenu un encombrant témoin et peut-être aurait-il été tout simplement lâché par Ahmed Gaid Salah, son supérieur hiérarchique et désormais unique homme fort du pays? 

Si cette question risque fort de rester en suspens, l’enquête, actuellement diligentée par le ministère de la Défense nationale, se chargera sans doute de noyer le poisson. Ses conclusion ne peuvent en effet être que celles qui arrangeront le tout-puissant Gaid Salah.
Le 11/09/2019 Par Karim Ben Amar