Fermer

Egypte: le Festival du film africain de Louxor prévu en mars prochain

Mise à jour le 20/02/2018 à 16h32 Publié le 20/02/2018 à 16h30 Par Karim Zeidane

#Culture
Festival du film africain de Louxor
© Copyright : DR

#Autres pays : La 7e édition du Festival du film africain de Louxor aura lieu du 16 au 22 mars 2018. Au total, 110 films seront projetés dont quelques-uns en avant-première.

Independente Shabab Foundation (ISF), organisatrice du Festival du film africain de Louxor, baptisé officiellement Luxor African Film Festival (LAFF), vient d’annoncer que la 7e édition aura lieu du 16 au 22 mars prochain à Louxor. 

Le président du festival a souligné que 110 films seront projetés dont certains en avant-première. Les films en compétition doivent avoir été réalisés par des metteurs en scène africains, les histoires doivent se dérouler en Afrique et avoir un rapport avec le continent, exceptés les films concourant pour la section des Libertés. En outre, les films en compétition doivent avoir été produits en 2017.


LIRE AUSSI: Cameroun. Festival "Ecrans noirs": le triomphe de «Children Of The Mountain» de Priscilla Anany


En plus des projections se tiendront également des ateliers et des conférences sur le cinéma. La nouveauté de cette édition est un concours dédié aux écoliers et aux universitaires.

Cette septième édition rend hommage  aux icônes du cinéma africain: Gamil Ratib et Moussa Touré. Elle commémore en même temps les dix ans de la mort de Youssef Chahine.

Ce festival, créé en 2006, vise à contribuer au développement du cinéma en Egypte et en Afrique. Il vise aussi à offrir au public un aperçu des meilleurs films du continent.


LIRE AUSSI: Vidéo. Festival de Carthage: en larmes, une actrice algérienne dénonce l’humiliation


Avec cet événement, Louxor bénéficie de la décentralisation des manifestations culturelles ou artistiques qui sont organisées généralement au Caire et à Alexandrie.

Enfin, rappelons que lors de la précédente édition, le Grand prix du Nil du long métrage a été décerné au film Kalushi, réalisé par le Sud-Africain Mandlankayise Walter Dube, alors que le Prix du Jury pour le meilleur long métrage a été remis à la Ghanéenne Priscilla Anany pour son film The children of the mountain.
Le 20/02/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi