Fermer

Cameroun: un nouveau logiciel éducatif pour initier les enfants à la robotique

Mise à jour le 20/05/2018 à 11h37 Publié le 20/05/2018 à 11h29 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Culture
logiciel pour enfant
© Copyright : DR

#Autres pays : Le logiciel AbcCode vise à initier les enfants au codage et à la robotique dans leur langue maternelle, dès la tendre enfance. Ce programme conçu par CAYSTI, une start-up fondée par la jeune entrepreneure camerounaise Arielle Kitio, devrait trouver sa place dans le système éducatif.

Le Cameroun dispose d’un nouveau logiciel éducatif pour enfants. Il s’agit du logiciel AbcCode, un programme informatique conçu par le Centre d’innovation technologique CAYSTI (Cameroon Youth School Tech Incubator) fondé par la jeune Camerounaise Arielle Kitio.

Son objectif: enseigner le b.a.-ba de la technologie informatique aux enfants dans leur langue maternelle. Et ce, dès la plus tendre enfance. «AbcCode est un logiciel ludique et intuitif qui permet d’initier les enfants, dès le plus bas âge, au codage et à la robotique», explique Arielle Kitio, doctorante en génie informatique à l’université de Yaoundé I. Laquelle précise que ce programme a été développé par une équipe composée de jeunes, notamment «Dannick Kwengang, l’ingénieur principal avec qui nous avons travaillé sur ce logiciel».


LIRE AUSSI: Concours ICPC 2016: quand les génies informatiques africains s’affrontent


Il est donc question d’amener les enfants, par des approches amusantes et interactives, à comprendre comment fonctionnent les ordinateurs et les logiciels, que ce soit à la maison ou à l’école. En d’autres termes, leur apprendre à parler une autre langue: celle des ordinateurs et des robots.

Le logiciel AbcCode a été officiellement présenté au public vendredi 18 mai 2018. Il devrait trouver sa place dans le système éducatif camerounais, où il pourrait notamment venir en complément des cours d’informatique dispensés dans les établissements scolaires. C’est du moins le destin que lui souhaitent ses concepteurs. Pour ceux-ci, la maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC) est un atout dans une société de plus en plus connectée comme la nôtre.


LIRE AUSSI: Cameroun: Arthur Zang rend les examens cardiologiques très accessibles avec le Cardiopad


«Je crois fermement au pouvoir de l'éducation, à la culture du mentorat et à la direction par l'exemple. J'ai l'habitude de voir les TIC comme un outil stimulant, puissant et transversal qui représente une opportunité énorme pour les pays en développement comme le Cameroun. Cette vision nourrit ma passion pour l'informatique et à travers CAYSTI, je souhaite la partager avec mes pairs et les plus jeunes. Ensemble, nous utiliserons les TIC et la technologie en général pour mieux vivre dans notre communauté», affirme Arielle Kitio, qui milite notamment pour la promotion de l’accès égalitaire à l’éducation de qualité.













Le 20/05/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi