Fermer

Cameroun: EDF boucle les négociations pour un barrage hydroélectrique de 420 MW

Publié le 08/06/2017 à 17h22 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Economie
Barrage Song Dong
© Copyright : DR

#Autres pays : Le groupe Electricité de France (EDF) a signé avec les autorités camerounaises une lettre d’intention pour la réalisation du barrage hydroélectrique de Nachtigal. D'un coût de 718 milliards de FCFA, celui-ci va augmenter d’au moins 40% les capacités du pays en énergie électrique à l'horizon 2021.

La visite du PDG d’Electricité de France (EDF), Jean-Bernard Levy, cette semaine au Cameroun, a été fructueuse. Le dirigeant du géant énergétique français a assisté, aux côtés des plus hautes autorités camerounaises, à la signature ce mardi 6 juin 2017, d’une lettre d’intention liée au projet de construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal. Cette signature intervient après que Jean-Bernard Levy ait été reçu par le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya.

Cette infrastructure sera construite sur le fleuve Sanaga et produira 420 mégawatts d’électricité d’ici 2021. De quoi augmenter de 40 à 60%, la totalité des capacités électriques installées du pays.


LIRE AUSSI : Cameroun: la Banque de Chine presque d’accord pour le financement du barrage de Song Dong


Le coût global du projet est de 718 milliards de FCFA. Une somme financée à hauteur de 27% par les actionnaires de la société Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) et de 73% par les prêteurs qui sont composés de banques locales (22%) et des bailleurs de fonds internationaux (78%).

La NHPC est une société de droit camerounais appartenant à 40% à EDF, 30% à l’Etat camerounais et 30% à la Société financière internationale.

Elle assurera le développement du projet, son financement, sa construction et son exploitation pendant 35 ans, dans le cadre d'un partenariat public-privé.

La lettre d’intention signée le 6 juin matérialise l’aboutissement des négociations entre les différentes parties sur les contrats du projet Nachtigal.


LIRE AUSSI : Cameroun: le Marocain Platinum Power et Eneo Cameroon formalisent un contrat de vente d’électricité


Selon le ministre de l’Eau et de l’énergie, Basile Atangana Kouna, il s’agissait de confirmer leur accord de principe sur les termes des contrats d’engagement, de raccordement, de distribution et d’achat d’électricité.

Pour Jean-Bernard Levy, cette cérémonie marque une étape importante pour l’entreprise puisque c’est l’un des premiers investissements importants réalisés par EDF en Afrique subsaharienne. «Les mois qui viennent, nous allons nous occuper à terminer les négociations qui ont déjà été engagées avec un ensemble de prêteurs et nous espérons aboutir d’ici la fin de l’année, à une décision d’investissement qui nous permettra de lancer le chantier soit en fin d’année, soit en début d’année 2018, pour une mise en service à l’horizon 2021-2022», a-t-il déclaré.
Le 08/06/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne