Fermer

RDC-Chine: Eximbank accorde un prêt de 360 millions de dollars à Kinsasha

Mise à jour le 26/08/2018 à 10h45 Publié le 26/08/2018 à 08h16 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
Zongo II
© Copyright : DR

#Autres pays : La Banque chinoise Eximbank a accordé à la République démocratique du Congo un prêt à taux préférentiel d'un montant de 360 millions de dollars américains.

Il a indiqué qu’après la relance du projet de la centrale hydraulique de Zongo II, cette banque chinoise a, sur un montant total d’investissement de 377 millions de dollars, financé au titre de prêt à taux préférentiel 360 millions de dollars américains.

Il a fait savoir que d’ores et déjà les trois groupes de la centrale ont été mis en service à titre expérimental. La banque Eximbank est également intervenue dans le financement des projets de l’Aéroport International de Ndjili à Kinshasa et celui de la Luano à Lubumbashi ainsi que l’informatisation des services des finances. Xu Yuanjie a noté la partie chinoise n’attend que les dossiers qui doivent être complétés par la partie congolaise avant exécution desdits projets.


LIRE AUSSI: Chine-Afrique: offensive de Xi Jinping en visite dans trois capitales africaines


Il a rappelé que le 2 mai dernier, le Chef de l’Etat congolais Joseph Kabila avait posé la première pierre pour la construction d’une nouvelle aérogare de l’Aéroport International de Ndjili. Selon lui, un groupe d’experts de l’Eximbank est attendu très prochainement en RDC pour la poursuite de l’exécution de ce projet. La Banque l’Eximbank a évalué les travaux de construction du poste de Kinsuka à 200kw ainsi que les réseaux de distribution d’eau dans la même commune. Elle est donc prête à financer ces projets dont le début des travaux est prévu cette année.

XU Yuanjie, a enfin annoncé la fin, l’année dernière des travaux de la deuxième phase du projet du réseau national de câble optique.


LIRE AUSSI: Infrastructures: quand l’Afrique se crée une dépendance inquiétante vis-à-vis de la Chine


La société chinoise spécialisée dans la technique agricole, a investi 10 millions de dollars américains pour la création d’un centre pilote des techniques agricoles à Lubumbashi dans la province du Haut Katanga, a révélé Xu Yuanjie, conseiller économique à l’ambassade de Chine en RDC.

Elle a assuré la formation des techniciens locaux de l’université de Lubumbashi. Le diplomate chinois a ensuite ajouté que les entreprises chinoises ont activement investi dans l’immobilier en République Démocratique du Congo, construisant à Kinshasa la cité de Kin-Oasis et la Cité moderne.

Le 26/08/2018 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi