Fermer

Cameroun: la «SM 237», la voiture made in Cameroon qui fait sensation

Mise à jour le 16/02/2019 à 12h10 Publié le 16/02/2019 à 12h01 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Economie
 Cameroun: la «SM 237», la voiture made in Cameroon qui fait sensation

La SM 337, une voiture qui fait déjà sensation, malgré son caractère rustre.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le véhicule conçu par Cédric Goumleu Simen, jeune mécanicien de 27 ans, suscite étonnement et fierté à Bafoussam, dans la région de l’Ouest. Son concepteur, lui, est désormais une star sur les réseaux sociaux.


En marge de la célébration de la Fête de la Jeunesse qui a lieu le 11 février dernier au Cameroun, Cédric Goumleu Simen a été l'attraction des festivités dans la ville de Bafoussam, dans la région de l'Ouest. Et pour cause, ce jeune mécanicien de 27 ans s'est illustré en concevant et montant seul un véhicule, qu'il a baptisé «SM 237». Celui-ci a été symboliquement utilisé lors du traditionnel défilé du 11 février par le gouverneur de la région, Augustine Awa Fonka. Ce dernier était accompagné pour la circonstance de l’ancienne gloire du football, Rigobert Song, ancien capitaine des Lions indomptables.

Pour son œuvre, Cédric Goumleu Simen, érigé pour l'occasion en modèle de créativité et entrepreneuriat pour les jeunes du pays, a reçu un prix spécial des autorités camerounaises. Il faut dire que Cédric Goumleu Simen est devenu depuis quelque temps, une star sur les réseaux sociaux.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Côte d’Ivoire: un Marocain, concepteur du premier drone «Made in Côte d’Ivoire»

Depuis que sa «SM 237» a commencé à circuler dans la ville, les gens, entre étonnement et fierté, filment et se partagent les images de son véhicule. Ce dernier, constitué de deux places assises, ressemble davantage à un buggy, du nom de ces petites voitures utilisées sur les plages. Dans la presse, le concepteur affirme avoir été toujours fan de voitures depuis son enfance, lorsqu'il fabriquait déjà des voiturettes en bambou.

Lutte contre la pollution

En échec scolaire après le CM2, Cédric Goumleu Simen se découvre un talent en se reconvertissant presque naturellement vers la mécanique automobile. En  2018, il décide de matérialiser son rêve d’enfant et investit ses économies (environ 2,5  millions de francs CFA) dans la conception et la fabrication de son véhicule tout-terrain. Malgré l'incompréhension, le manque de soutien et les moqueries de la plupart de ses proches, il se décourage pas. Au final, le projet aboutit et la nouvelle se répand dans la ville.


>>>LIRE AUSSI: Aviation civile: les avions "Made in china" à la conquête de l'Afrique

«J’ai entièrement conçu et fabriqué la coque. J’ai acheté certaines pièces originales comme le moteur, les amortisseurs, le volant. C’est une voiture qui peut être utilisée par tout le monde. Je veux y installer un moteur électrique» afin de lutter notamment contre la pollution, indique le fabricant.

S'il compte faire breveter sa marque, Cédric Goumleu Simen aurait déjà des commandes et des propositions d'affaires pour sa «SM 237». Un fait qui s'inscrit dans un contexte où le Cameroun attend toujours l'opérationnalisation du projet de mise en place d'une unité de montage de véhicules annoncé depuis plusieurs années dans le pays. Pour ce faire, la Cameroon Automobile Industry Company (CAIC) va s'installer du côté de Douala, la métropole économique. Les premiers véhicules pourraient arriver sur le marché camerounais à l'horizon 2021.


Le 16/02/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi