Fermer

Infrastructures routières: le Cameroun veut se doter d'une usine de production de bitume

Mise à jour le 25/09/2019 à 12h06 Publié le 25/09/2019 à 12h06 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Economie
Usine de bitume
© Copyright : DR

#Autres pays : Un appel public international à manifestation d’intérêt pour la sélection d’un partenaire en vue de la mise en place d'une unité de production de bitume a été lancé. L’objectif, entre autres, étant la réduction des importations et l’amélioration du solde de la balance commerciale.

Le Cameroun veut mettre en place une usine de production de bitume. Un appel public international à manifestation d’intérêt pour la sélection d’un partenaire a été lancé à cet effet le 19 septembre 2019.

«Cet appel à candidatures a pour objet principal, la sélection d’une entreprise ou d’un consortium avec lequel le gouvernement va s’engager dans le processus de production et de distribution de bitume au Cameroun et vers les sous-régions CEMAC et CEDEAO», indique le ministère des Travaux publics.

Le pays est engagé dans un vaste chantier de construction d’infrastructures routières, fortement consommatrices de bitume.

Faute d’une unité locale, le Cameroun est obligé d’acquérir ce matériau auprès de fabricants étrangers, à un coût qui se chiffre à des milliards de francs CFA, ce qui génère d’énormes dépenses pour le gouvernement, d’où la nécessité d’en produire localement, selon les autorités camerounaises.


LIRE AUSSI: Cameroun: la méthode CEROQ pour réhabiliter les routes rurales


Aussi, l’implantation d’une telle infrastructure devrait non seulement réduire les importations et le coût des travaux routiers, mais aussi permettre de faire travailler les jeunes chômeurs, à travers la création d’emplois (directs et indirects), mais aussi améliorer le solde de la balance commerciale et développer la chaîne de valeur, apprend-on.

«La consultation des partenaires potentiels, publics ou privés, pour la mise en œuvre du projet s’avère indispensable afin d’assurer une saine concurrence dans ce secteur et mettre sur le même pied d’égalité, les partenaires potentiellement intéressés», explique le ministère des Travaux publics.


LIRE AUSSI: Cameroun: la BAD accorde 188 milliards de FCFA aux infrastructures routières


Une commission a d'ores et déjà été mise sur pied pour déterminer où cette usine de production de bitume pourra être implantée.

L’idée de la création de cette usine est née voici à présent près de six mois, à l’issue d'une réunion du Conseil de Cabinet du Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, le 23 mai 2019.

La stratégie de réduction des coûts de construction des infrastructures routières avait alors été l’un des points inscrits à l’ordre du jour.
Le 25/09/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi