Fermer

Afrique: voici le Top 5 des pays africains les plus prospères, selon le Legatum Institute

Mise à jour le 03/12/2019 à 15h07 Publié le 02/12/2019 à 11h17 Par Moussa Diop

#Economie
maurice
© Copyright : DR

#Autres pays : Le Legatum Institute, think tank indépendant basé à Londres, vient de publier son rapport annuel pour l'année 2019, le «Prospetity Index». Au total, 53 pays africains ont été jaugés par ses analystes. Voici le Top 5 des pays les plus prospères du continent, leurs forces et faiblesses.

Le think tank londonien Legatum Institute vient de publier, pour cette année 2019, la 13e édition de son annuel «Legatum Prosperity Index». Un "indice de prospérité", créé par ses analystes, permet de visualiser un tableau complet de la prospérité des différents pays étudiés, dans leurs dimensions institutionnelles, économiques et sociales.

L’indice de prospérité 2019 du Legatum Institute a été amélioré par rapport aux années précédentes, et quantifie la prospérité de 167 pays, regroupant 99,4% de la population mondiale.

En tout, près de 300 indicateurs regroupés en 65 éléments sont utilisés pour mesurer l’état de prospérité des pays.

Les indicateurs utilisés dans l’indice sont organisés en 12 piliers, regroupés en trois domaines essentiels à la prospérité: Sociétés inclusives (sécurité & sûreté, liberté individuelle, gouvernance et capital social), Economies ouvertes (environnement d’investissement, conditions de l’entreprise, accès au marché et infrastructures et qualité économique) et Personnes habilitées (conditions de vie, santé, éducation et environnement naturel). 


LIRE AUSSI: Le top 10 des pays les plus prospères du continent, selon Legatum Institute


«l’Indice nous permet de dresser un tableau complet de la prospérité, dans ses dimensions institutionnelle, économique et sociale. Notre ambition est que les dirigeants du monde entier utilisent l’Indice pour les aider à définir leur programme de croissance et de développement et qu’ils permettront à d’autres de leur demander des comptes», souligne le think tank britannique dans ce rapport. 

Sans surprise, au niveau mondial, l’indice de prospérité du Legatum Institute est trusté par les pays nordiques et la Suisse. C’est le Danemark qui se hisse au premier rang mondial devant la Norvège, suit immédiatement ensuite la Suisse, puis de nouveau un pays nordique, la Suède, suivie par la Finlande.

Au niveau africain, 9 pays sont classés dans le Top 100 mondial. Et le Top 5 des pays les plus prospères, selon l’indice du Legatum se compose de l'île Maurice, des Seychelles, du Botswana, du Cap-Vert et de l'Afrique du Sud.

1er- Maurice: environnement d’investissement et bonne governance

maurice
© Copyright : DR

Malgré un recul de 3 places au niveau mondial, Maurice maintient son rang africain du pays le plus prospère de l’indice Legatum en se positionnant au 44e rang mondial. Le pays doit son rang à ses bonnes performances au niveau des critères de capital social (35e mondial), l’environnement d’investissement (35e) grâce à un environnement des affaires très favorable, une bonne gouvernance (36e) et un bon environnement sur les plans sécuritaire de la sûreté (38e).

Le bon score du pays est atténué par ses faiblesses en matière d’éducation (62e mondial) et surtout par son rang en ce qui concerne son environnement naturel (112e).

2e- Seychelles: capital social et santé comme valeurs

Seychelles
© Copyright : DR

Les Seychelles aussi, maintiennent leur rang dans ce classement africain comme second pays le plus prospère d’Afrique grâce à trois indicateurs-clés: capital social (36e mondial), santé (38e) et qualité économique (44e).


>>>LIRE AUSSI: Quelles sont les 10 villes les plus riches d’Afrique?


L’archipel est toutefois relativement handicapé par ses libertés individuelles (64e), son environnement d’investissement (65e), son système d'éducation (67e) et les conditions de vie (68e).

Au niveau mondial, les Seychelles ont gagné deux places et se positionnent désormais au 48e rang.

3e- Botswana: gouvernance et qualité économique bonnes
Botswana
© Copyright : DR

Le Botswana est aussi un habitué des premiers rangs de ce classement au niveau africain. Le pays se positionne au 3e rang africain et au 76e rang mondial grâce à sa gouvernance, considérée comme d’une des meilleures du continent (43e mondial), sa qualité économique (46e) et ses libertés individuelles (56e).

Le Botswana affiche tout de même de nombreuses faiblesses, notamment en matière de sécurité & sûreté (82e mondial), la capital social (86e), l’accès au marché et aux infrastructures (96e), l’éducation (100e), l’environnement naturel (100e) et la santé (119e).

4e- Cap Vert: liberté individuelle et environnement naturel comme atouts

Cap Vert
© Copyright : DR

Grâce à ses bons scores en matière de libertés individuelles (33e), d’environnement naturel (35e) et capital social (48e), le Cap-Vert s’est positionné au 4e rang des pays les plus prospères du classement de Legatum au niveau africain.

Malgré son 4e rang africain, le Cap-Vert affiche de nombreuses faiblesses, notamment en matière d’éducation (102e), condition de vie (102e), qualité de l’économie (105e), l’accès au marché et infrastructures (113e) et environnement d’investissement (116e).
Le Cap-Vert gagne une place dans ce nouveau classement et se positionne au 77e rang mondial.

5- Afrique du Sud : la sécurité & sûreté comme handicap

Afrique du sud
© Copyright : DR

L’Afrique du Sud occupe le 83e rang mondial dans le classement 2019 du Legatum Institute. Ses libertés individuelles (36e mondial), son capital social (47e) et sa governance (48e) sont les principaux indicateurs favorables en matière de prospérité du pays le plus industrialisé du continent.

Toutefois, le pays accuse de nombreuses faiblesses dont certaines sont des séquelles du système d’apartheid que les gouvernements n’ont pas pu réellement atténuer.

L'Afrique du Sud affiche donc des faiblesses notables en matière d’éducation (104e), de conditions de vie (109e), de santé (133e), de sécurité & santé (136e) et d'environnement naturel (143e). Aux niveaux de sa sécurité et de sa sûreté, l’Afrique du Sud figure parmi les pays les plus violents au monde, avec un taux de criminalité élevé.

Depuis 2009, l’Afrique a perdu 15 places dans le classement mondial, à cause notamment de la détérioration de la situation économique du pays et de son impact sur la santé la sécurité, l’éducation, etc.

Hormis ces 5 pays, le Top 10 des pays africains les plus prospères du continent est complété par la Namibie (89e mondial), Sao Tomé & Principe (93e), la Tunisie (95e), le Maroc (100e) et la Ghana (102e).
Le 02/12/2019 Par Moussa Diop