Fermer

Egypte-Russie: un contrat de 30 milliards de dollars pour une centrale nucléaire

Mise à jour le 11/12/2017 à 16h49 Publié le 11/12/2017 à 16h47 Par Karim Zeidane

#Politique
Energie nucléaire
© Copyright : DR

#Autres pays : L’Egypte et la Russie ont signé un contrat pour construire la première centrale nucléaire du pays des pharaons. Le contrat a été scellé aujourd'hui au Caire devant les présidents Vladimir Poutine et Abdel Fattah al-Sissi.

Si l’Ethiopie s’est dotée d’une centrale hydroélectrique de 4600 MW avec le barrage de la Renaissance, l’Egypte compte sur le nucléaire pour faire face à la hausse de la demande énergétique.

Dans cette optique, le pays vient de signer un contrat avec la Russie portant sur la construction de la première centrale nucléaire égyptienne. Celle-ci sera construite par le géant russe Rosatom au nord du pays dans la région de Dabaa.


LIRE AUSSI: Afrique: une inquiétante ruée vers l’énergie nucléaire


Celui-ci a été signé en présence des présidents égyptien Abdel Fattah al-Sissi et russe Vladimir Poutine.
Cette première centrale égyptienne comprendra quatre réacteurs de 1.200 MW chacun, soit un total de 4.800 MW. Ce qui permettra de faire face à la demande croissante en électricité du pays.

Ce contrat porte, selon diverses informations, sur un montant de 30 milliards de dollars. La Russie apportera une partie du financement sous forme de prêts.


LIRE AUSSI: Algérie: une centrale nucléaire en 2025


Avec ce contrat, l’Egypte sera le second pays africain à se doter d’une centrale nucléaire après l’Afrique du Sud. Toutefois, d'autres pays du continent ont annoncé leur intention de miser sur le nucléaire: le Ghana, l’Algérie, le Nigeria, l’Ouganda, le Niger, la Tunisie et le Kenya.
Le 11/12/2017 Par Karim Zeidane