Fermer

GuptaLeaks: la police sud-africaine chez les Gupta, proches du président Zuma

Mise à jour le 14/02/2018 à 08h52 Publié le 14/02/2018 à 08h44 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Guptaleaks

Zuma et les frères Gupta.

© Copyright : DR

#Autres pays : L'unité d'élite de la police sud-africaine a conduit une opération mercredi matin au domicile de la sulfureuse famille d'affaires Gupta à Johannesburg, dans le cadre d'une enquête sur des détournements de fonds et de trafic d'influence à la tête de l'Etat.

L'"opération est liée" au scandale de "capture de l'Etat", le nom donné à un vaste scandale de corruption impliquant le président Jacob Zuma, a déclaré à l'AFP Hangwani Mulaudzi, porte-parole de la police.

Ce raid intervient alors que Zuma doit annoncer mercredi s'il consent ou non à démissionner, comme l'a exigé son parti.

"Nous avons maintenant quitté la maison" des Gupta, a précisé Hangwani Mulaudzi, se refusant de confirmer ou non l'arrestation de deux personnes.


LIRE AUSSI: Afrique du Sud. Scandale GuptaLeaks: Gupta, la famille indienne qui gouverne le pays fait vaciller Zuma


Peu avant 08H00 (06H00 GMT) mercredi, une grosse cylindrée noire aux vitres teintées a quitté l'imposante propriété des Gupta située dans le luxueux quartier de Saxonwold, escortée de plusieurs véhicules de police, a constaté un photographe de l'AFP.

L'Afrique du Sud est actuellement plongée dans une crise politique provoquée par le refus - jusqu'à présent - du président Zuma de quitter le pouvoir.


LIRE AUSSI: Afrique du Sud: les GuptaLeaks pourraient faire chuter Zuma


Le chef de l'Etat est éclaboussé par plusieurs scandales, qui entachent la réputation de son parti, le Congrès national africain (ANC), qui dirige le pays depuis 1994.

L'ANC lui a finalement ordonné mardi de démissionner. La réponse du président était attendue dans la journée de mercredi.
Le 14/02/2018 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi