Fermer

Cameroun. Présidentielle: nouvelle polémique autour d’un autre manuel scolaire

Mise à jour le 11/09/2018 à 16h25 Publié le 11/09/2018 à 15h53 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Politique
Cameroun. Présidentielle: nouvelle polémique autour d’un autre manuel scolaire
© Copyright : DR

#Autres pays : Après le manuel de sciences de niveau cinquième, décrié pour son chapitre sur les comportements et pratiques sexuelles déviantes, la controverse grandit désormais autour d'un livre de français de sixième.

Alors que la polémique est loin d’être retombée autour du livre «L’excellence en sciences» des classes de cinquième, décrié pour son chapitre sur les comportements et pratiques sexuelles déviantes, voici qu’une nouvelle controverse vient de naître autour d’un autre manuel scolaire. Il s’agit cette fois de «L’excellence en français», un livre inscrit cette année au programme des classes de sixième.

En cause, une affiche de la campagne électorale du chef de l’Etat, Paul Biya, candidat pour un septième mandat à la tête du pays à l’élection présidentielle du 7 octobre prochain. En effet, les auteurs de ce livre ont choisi d’illustrer la section réservée à l’expression écrite par une affiche de campagne du président de la République camerounaise depuis 2011, avec pour slogan: «Paul Biya, le choix du peuple».


LIRE AUSSI: Cameroun. Pratiques sexuelles déviantes: polémique autour d’un manuel scolaire


Cette illustration a aussitôt provoqué une levée de boucliers sur les réseaux sociaux. «La campagne de Paul Biya dans le manuel scolaire de nos enfants. C’est inadmissible!», s’insurge un internaute sur Twitter, qui crie à «l’abomination,  [à] la dictature et [au] scandale». «C’est trop ! Au départ, les ordinateurs PB (dons du chef de l’Etat aux étudiants camerounais, Ndlr). Maintenant, c'est le manuel scolaire avec l'affiche de Paul Biya, "le choix du peuple"», déplore une autre internaute. 

«Sur le strict plan de la loi sur la publicité de 2006, rien n’empêche qu’on puisse mettre une affiche de campagne dans un manuel scolaire. Aucun texte ne l’interdit, mais du côté de la morale sociale, on peut se poser la question de savoir si c’est opportun. Pour ce qui est de l’affiche du président de la République, c’est dommage que cela arrive pendant cette période de campagne électorale», analyse Jean Paul Tchomdou, expert en communication.


LIRE AUSSI: Cameroun. Présidentielle: l’étonnante justification de l’absence de Paul Biya aux débats télévisés


Cette affiche du chef de l’Etat n’est pas la seule à illustrer cette section du livre. Une affiche publicitaire vantant les bienfaits d’une boisson lactée, Matinal, marque bien connue au Cameroun, a également été choisie en illustration de ce manuel, dans cette section précise. Cette affiche a également suscité le courroux de certains parents qui y voient, par-là, une intention de positionner cette marque. «S'il s'agissait d'étudiants en publicité, ce serait compréhensible, mais des enfants de sixième... Le fait de publier une affiche de Matinal, peut permettre de subodorer qu’il y a eu une intention commerciale cachée. Il aurait pu y avoir d’autres affiches qui auraient permis de traiter ces questions sans polémique, comme celles traitant de questions sociales ou sociétales, concernant la lutte contre le sida, l’obésité, les maladies cardiovasculaires, etc.», affirme ainsi cet expert en communication.


Le 11/09/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell