Fermer

Cameroun: l'ex-ministre de la Défense dans une tourmente judiciaire

Mise à jour le 08/03/2019 à 14h50 Publié le 07/03/2019 à 12h33 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Politique
Edgar Alain Mebe Ngo’o

L’ex-ministre camerounais de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o.

© Copyright : DR

#Autres pays : L’ex-ministre camerounais de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o, est en garde à vue depuis mardi 5 mars 2019 au Tribunal criminel spécial. Il est poursuivi pour des faits présumés de détournement de deniers publics.

L’ex-ministre de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o, a passé la nuit du 5 mars 2019 au Tribunal criminel spécial (TCS) devant lequel il comparait pour des faits présumés de détournements de deniers publics à Yaoundé, la capitale.

L’ancien membre du gouvernement y a passé la nuit en compagnie de trois autres coaccusés: Maxime Mbangué, ex-conseiller technique au ministère de la Défense, le colonel Joël Mboutou, ancien attaché de défense du Cameroun au Maroc, et Victor Emmanuel Menyé, directeur général adjoint de SCB Cameroun, la filiale locale du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank.


LIRE AUSSI: Cameroun: la Commission anticorruption aux trousses du ministre de l’Economie


Selon le document judiciaire qui a fuité sur Internet, il  est gardé à vue sur «instructions du parquet général du Tribunal criminel spécial dans le cadre de l’affaire de la société «Magforce Cameroun».

Edgar Alain Mebe Ngo’o fait en effet l’objet d’une enquête judiciaire depuis plusieurs semaines et est interdit de sortie du territoire national. Il lui est reproché d’avoir surfacturé le matériel destiné à équiper les armées camerounaises dans le cadre de cette affaire.

Le TCS -Juridiction créée en 2011 et en charge notamment de réprimer les infractions de détournements de deniers publics lorsque le préjudice atteint un montant minimum de 50 millions de francs CFA- cherche à déterminer son rôle dans les marchés de livraison de matériel d’équipement militaire passés en 2008 avec la firme française MagForce, du temps où il occupait le portefeuille de ministre de la Défense.


LIRE AUSSI: Cameroun. Détournement de deniers publics: un maire et un ancien sous-préfet en prison


Certains titres parus ce 6 mars l’annoncent à la prison centrale de Yaoundé, où sont incarcérés plusieurs autres anciens membres du gouvernement. Mais rien d’officiel pour le moment.

Ancien préfet, Edgar Alain Mebe Ngo’o a été directeur du cabinet civil de la présidence de la République, patron de la Police, puis ministre de la Défense et ministre des Transports jusqu’à sa sortie du gouvernement le 2 mars 2018 lors du réaménagement ministériel opéré ce jour-là par le président de la République, Paul Biya.
Le 07/03/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi