Fermer

Algérie. Visa Schengen: la Finlande n’accepte plus les demandes de visa touristique des Algériens

Mise à jour le 08/09/2019 à 08h29 Publié le 06/09/2019 à 16h45 Par Karim Zeidane

#Politique
Visa Algérie-France
© Copyright : DR

#Autres pays : Nouveau coup dur pour les Algériens. Après la Turquie, la semaine dernière, c'est la Finlande qui vient de durcir les conditions d’octroi de son visa aux Algériens, en décidant de ne plus accepter les demandes de visa touristique.

Après la Turquie qui a durci il y a quelques jours les conditions d’octroi de son visa aux Algériens, c’est au tour de la Finlande de faire de même, voire plus encore. 

En effet, l’ambassade de Finlande en Algérie, via sa page Facebook, vientd'informer que les demandes de visas touristiques ne sont plus acceptées pour les Algériens.

«Nous voudrions vous informer que l’Ambassade de Finlande accepte uniquement les demandes de visa professionnelles, culturelles, familiales et amicales». Autrement dit, les demandes d'un visa touristique pour aller visiter la Finlande ne sont plus acceptées par l’ambassade.


LIRE AUSSI: Algérie-Turquie. Visa: voici les nouvelles conditions imposées aux Algériens


En outre, précise la représentation diplomatique, toujours sur sa page Facebook, pour les types de visas acceptés, «les demandeurs sont invités à présenter une lettre d’invitation personnelle en provenance de Finlande, accompagnée d’une demande de visa au Centre VFS Global et ce sans rendez-vous».

Les autorités consulaires finlandaises n’ont pas donné de raisons à leur refus d'octroyer des visas touristiques aux Algériens.

Toutefois, comme ce fut le cas la semaine dernière avec la Turquie, cette décision est certainement liée à la politique européenne de lutte contre l’émigration clandestine.


LIRE AUSSI: Visa Schengen: l'Algérie et le Nigéria battent les records de refus


La Finlande, contrairement à la Turquie, fait partie de l’espace Schengen des pays de  l’Union européenne. Sans le dire explicitement, l’Union européenne n’a de cesse de freiner l’octroi de visas de ses pays membres aux Algériens, comme en atteste l'important taux de rejet du visa Schengen aux Algériens au cours de ces dernières années.

A titre d’exemple, en 2018, sur 710.644 visas demandés par les Algériens auprès des autorités consulaires européennes, seuls 384.302 visas ont été octroyés, soit un taux de refus de 46%, en hausse de 9% par rapport à celui enregistré en 2017.


LIRE AUSSI: Algérie. Visa Schengen: les professeurs universitaires algériens indésirables en France


Ces refus qui concernent particulièrement les demandeurs d'un visa touristique et sont justifiées par le fait que de nombreux Algériens qui entrent dans l'espace Schengen avec ce visa ne repartent plus après l'expiration de la durée qui a été définie pour leur séjour, et finissent par grossir les rangs des personnes en situation irrégulières. 

En outre, la situation politique qui prévaut actuellement en Algérie pousse les pays européens à faire preuve de plus de méfiance vis-à-vis des Algériens demandeurs d'un visa touristique.

Ambassade Finaland
© Copyright : DR



Le 06/09/2019 Par Karim Zeidane

à lire aussi