Fermer

Cameroun: la France octroie 40 milliards de francs CFA pour la reconstruction des régions anglophones

Publié le 01/11/2019 à 12h47 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Politique
Crise anglophone
© Copyright : DR

#Autres pays : Annonce faite par le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors de sa visite de travail dans le pays. Toutefois, cette contribution est assujettie au retour de la paix et de la sécurité dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

La France va offrir près de 40 milliards de francs CFA pour la reconstruction des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, secouées par une crise sociopolitique et sécuritaire depuis trois ans. L’annonce a été faite par le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors de sa visite de travail de deux jours (24-24 octobre) au Cameroun.

Ces fonds sont déjà disponibles et n’attendent plus que les projets de reconstruction de ces régions pour être débloqués, selon l’ambassadeur de France, Christophe Guilhou. Ces projets devront être déterminés à la fois avec les autorités camerounaises, les populations affectées et les autres contributeurs.


LIRE AUSSI: Cameroun: la France offre 30 milliards de francs CFA pour la reconstruction de l'Extrême-Nord


Ce, «pour éviter qu’on ne fasse, les uns et les autres, une sorte de compétition, de gâchis. Donc, on aura besoin de déterminer cela tous ensemble. Mais le facteur le plus important pour mettre en œuvre ces projets, c’est le retour de la paix et de la sécurité dans ces régions», affirme le diplomate français, dans une interview exclusive accordée à la Cameroon Radio Television (CRTV), l’organisme public camerounais de radiotélévision.

Avec ce financement, la contribution de la France pour la reconstruction des régions camerounaises en crise s’élève à 71 milliards de francs CFA.

L’on se souvient en effet que le 24 octobre dernier, le chef de la diplomatie française avait annoncé un financement de 30 milliards de francs CFA de son pays pour la reconstruction de l’Extrême-Nord, une région frontalière du Nigeria qui fait face aux attaques meurtrières de la secte terroriste Boko Haram depuis 2014.


LIRE AUSSI: Cameroun: vers un statut spécial pour les régions anglophones?


Le 2 septembre 2019, le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et  l’Extrême-Nord ont été déclarées «régions économiquement sinistrées» par le gouvernement camerounais.

Ces régions sont durement frappées respectivement par la crise anglophone et la lutte contre la secte terroriste Boko Haram depuis plusieurs années, ce qui y a entraîné une forte dégradation du climat des affaires.

Aussi, cette déclaration vise-t-elle également à essayer de relancer l'économie dans ces régions en favorisant l'installation d'unités de production.

Le Cameroun a besoin de plus de 3.500 milliards de francs CFA pour reconstruire les régions anglophones en crise, selon le secrétaire à la communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir), Jacques Fame Ndongo.


Le 01/11/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi