Fermer

Ghana. Coronavirus: 21 cas confirmés, le président Akufo-Addo ferme les frontières

Mise à jour le 22/03/2020 à 08h41 Publié le 22/03/2020 à 08h41 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Nana Akufo-Addo

Nana Akufo-Addo, principal challenger du président John Dramani Mahama.

© Copyright : DR

#Autres pays : Vingt-et-un cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été recensés au Ghana jusqu'à samedi à 21h30 GMT, a annoncé le Ghana Health Service (GHS).

"Deux nouveaux cas de COVID-19 confirmés ont été signalés", précise la GHS, sur son portail.

Un ressortissant libanais est décédé samedi au Ghana du Covid-19, enregistrant le premier décès lié à l'épidémie de coronavirus dans ce pays ouest-africain.

Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo a annoncé, dans un discours télévisé, la fermeture de toutes les frontières du Ghana à partir de dimanche à minuit, pour limiter la propagation du Coronavirus dans le pays.

"Toutes les frontières du pays, terrestres, aériennes et maritimes seront fermées durant deux semaines", a indiqué le chef de l'Etat dans un discours télévisé.


LIRE AUSSI: Coronavirus: les contaminations explosent et l’Afrique passe le cap des 1000 cas confirmés


"Cette fermeture ne s'appliquera pas aux marchandises, aux fournitures et au fret", a précisé Akufo Addo.

Et de noter que le ministère de la santé intensifiera non seulement ses efforts de recherche des contacts, mais veillera également à ce que toutes les personnes identifiées comme étant en contact avec des personnes infectées soient testées pour le virus.

"Des équipements de protection individuelle supplémentaires sont achetés et 50.000 kits de tests supplémentaires ont été commandés", a fait savoir le chef d’Etat, soulignant que le ministère de la santé mobilise de nouveaux professionnels de la santé pour accroître la préparation du pays face à une éventuelle flambée des infections.


LIRE AUSSI: Vidéos. Afrique: Présidents, stars du football et musiciens sensibilisent contre le coronavirus


Ainsi, il a réitéré son appel aux membres de l'industrie pharmaceutique pour accroître leur production nationale de produits pharmaceutiques, affirmant que le gouvernement fera de son mieux pour les soutenir.

Par ailleurs, il a appelé tous les Ghanéens, chrétiens et musulmans, à observer mercredi prochain comme une journée nationale de jeûne et de prière.

Et de conclure que le gouvernement vise à atteindre cinq objectifs clés, à savoir limiter et arrêter l'importation du virus, contenir sa propagation, fournir des soins adéquats aux malades, limiter l'impact du virus sur la vie sociale et économique et renforcer l’autonomie du pays.
Le 22/03/2020 Par Le360 Afrique - MAP