Fermer

Cameroun. Coronavirus: le Premier ministre interdit l’importation des masques sanitaires

Mise à jour le 24/08/2020 à 18h11 Publié le 24/08/2020 à 11h27 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Politique
fabrication de masques au cameroun

Une unité de fabrication de masques au Cameroun.

© Copyright : DR

#Autres pays : Joseph Dion Ngute a demandé au gouvernement de privilégier l’industrie locale dans l’acquisition de ces équipements de protection individuelle, en évitant de commander à l’étranger des produits, alors qu'ils sont déjà fabriqués localement.

Le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, a interdit l’importation des masques recommandés dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19).

A l’issue de la réunion hebdomadaire du Comité interministériel chargé d’évaluer et de suivre la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de riposte contre la pandémie du Covid-19 en fin de semaine dernière, le chef du gouvernement a demandé à tous les ministres «de privilégier l’industrie locale dans l’acquisition des masques de protection individuelle et des gels hydroalcooliques, en évitant de commander à l’étranger des produits fabriqués localement».


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: la confection de masques sanitaires, une opportunité pour l'économie nationale


A cet effet, le Premier ministre a enjoint au ministre des Petites et moyennes entreprises (PME), de l’économie sociale et de l’Artisanat, Achille Bassilekin III, de poursuivre l’encadrement et l’accompagnement des artisans locaux dans le processus de fabrication de ces masques sanitaires, en les incitant notamment à respecter les normes édictées en la matière par l’Agence des normes et de la qualité (ANOR).

Quelque 2.680.000 masques de protection individuelle ont été à ce jour produits par les artisans locaux, selon le gouvernement.

«Des stocks supplémentaires seront mis sur le marché dans les prochaines semaines, grâce à la dotation issue du Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le Covid-19 et ses répercussions économiques et sociales», indiquent également les pouvoirs publics.


LIRE AUSSI: Cameroun. Coronavirus: polémique sur le prix des masques de la CICAM


Le Cameroun compte officiellement 18.662 cas confirmés de coronavirus, dont 17.065 guéris et 408 décès.

Bien que le nombre de personnes positives au Covid-19 soit en «net recul» par rapport au nombre de tests effectués, le port du masque demeure obligatoire dans le pays, en l’occurrence dans les lieux publics. Une mesure en vigueur depuis le 13 avril dernier, afin d’endiguer la propagation du virus.

Le Premier ministre recommande à l’ensemble du gouvernement, au délégué général à la Sûreté nationale (police) et au secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale de privilégier une «approche pédagogique et non répressive» en incitant davantage les populations à arborer systématiquement un masque chaque fois qu’elles se trouvent dans un espace ouvert au public.
Le 24/08/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem