Fermer
#Société

Vidéo. Les Marocains d’Afrique: Mounia Quarouch Nyato, la belle-fille Bamiléké

Mise à jour le 16/09/2017 à 15h17 Publié le 16/09/2017 à 15h15 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Autres pays : La trentaine, cette jeune Casablancaise a quitté sa famille, son pays et son travail pour vivre pleinement son mariage à Yaoundé, au Cameroun. 10 ans plus tard, aucun regret…

Son teint métis ne trahit en rien ses origines. D’ailleurs, Mouni, comme l’appelle affectueusement ses proches, se vante d’être une «vraie Camerounaise». «Je suis Bangangté», (l’une des ethnies Bamiléké de l’ouest Cameroun) se plait-elle à dire, avec ce sourire qui ne la quitte jamais.


LIRE AUSSI : Vidéo. Les Marocains d'Afrique: Zineb et Khalil, deux as de la communication visuelle au Mali


Mounia Quarouch est, en fait, une Marocaine originaire de Casablanca. C’est d’ailleurs là-bas qu’elle a grandi et effectué toute sa scolarité. Elle était d’ailleurs sur le terrain professionnel lorsqu’un jeune militaire Camerounais, en séjour à Casa, lui a volé son cœur..


LIRE AUSSI : Vidéo. Les Marocains d'Afrique: Sofia, ambassadrice de la cuisine marocaine en terre ivoirienne


Mounia a tout abandonné pour suivre Nyato à Yaoundé, où ils filent du bon coton depuis bientôt 10 ans. Mère de trois enfants, un fils et deux filles, Mounia est désormais femme au foyer. Un foyer qu’elle partage avec sa belle-mère, qui lui a tout appris, notamment la cuisine camerounaise. La complicité entre les deux femmes est impressionnante. Notamment lorsqu’il faut parler de tradition Bamiléké ou préparer un plat du terroir.
Le 16/09/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne