Fermer

Cameroun. Coupures d’électricité: un collectif d’avocats crie le ras-le-bol de la population

Mise à jour le 27/12/2018 à 11h05 Publié le 27/12/2018 à 11h04 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Société
Coupure d'électricité
© Copyright : DR

#Autres pays : Des habitants de Douala, la métropole économique, ont désigné un collège d’avocats pour «la défense des droits de toutes les victimes d’ENEO Cameroun», l’entreprise en charge de la fourniture d'électricité dans le pays. A l’origine de cette action, des coupures intempestives et incessantes.

La population de Douala, la métropole économique, en a assez des coupures intempestives de courant, surtout en cette période de fêtes de fin d’année.

Pour crier son ras-le-bol, ces dernières viennent de constituer un collectif d’avocats «pour la défense des droits de toutes les victimes d’ENEO Cameroun», l’entreprise en charge de la fourniture d’énergie électrique dans le pays.

Cette action fait suite à la longue privation d’énergie électrique dans la ville ces derniers jours. «Un collectif d’avocats a été mis en place à la suite de ces 5 jours dans l’obscurité et de cette privation des fêtes de Noël par ENEO», a posté sur sa page Facebook Mireille Fomekong, à l’origine de cette initiative.


LIRE AUSSI: Cameroun: l’Etat nationalise le transport d’électricité


Cette «action citoyenne» vise à «envoyer un message fort sur nos droits en tant que consommateurs», précise cette entrepreneure, qui remercie au passage toutes les autres victimes de la compagnie nationale de distribution de l'électricité, qui ont décidé de rallier son mouvement de protestation.

Le 23 décembre dernier, un «incident» survenu sur la ligne de transport électrique de haute tension entre les quartiers Logbaba et Koumassi a causé une coupure du courant dans une quinzaine de quartiers de la ville, notamment à Bonanjo, le quartier administratif et à Akwa, le centre des affaires.

Selon ENEO, un enfant serait à l’origine de cette situation, qui a suscité le courroux des habitants. Ce dernier aurait coupé un câble souterrain en creusant des trous pour implanter des lignes de but, pour un match de football dans la matinée de dimanche dernier dans un quartier populaire de Douala.

«Il y a eu un premier bruit, mais il [l'enfant, Ndlr] a continué à creuser. Ensuite, on a entendu un plus gros bruit», témoigne un riverain.


LIRE AUSSI: Cameroun: le Marocain Platinum Power et Eneo Cameroon formalisent un contrat de vente d’électricité


«Pour vite réalimenter les clients, nos équipes techniques, appuyées de dix entreprises partenaires, construisent en ce moment un réseau aérien provisoire de 1500 mètres, d'une cinquantaine de supports en bois. La mise en service est prévue au plus tard le 27 décembre 2018 [ce jour, Ndlr]», assurae de son côté ENEO, qui présente par ailleurs ses «regrets à ses clients affectés pour les désagréments subis».

De leur côté, les pouvoir publics appellent la population au calme, afin d’éviter des soulèvements populaires dans une ville réputée frondeuse.

Dans un communiqué de presse, le gouverneur du Littoral affirme que les équipes d’ENEO sont à pied d’œuvre pour permettre le «rétablissement de l’ensemble du réseau dans les plus brefs délais de manière à offrir un service de qualité à nos habitants pour les fêtes de Noël».



Le 27/12/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell