Fermer

Cameroun: un nouvel an en clair-obscur pour les populations de Douala

Publié le 03/01/2019 à 07h48 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Société
Coupure d'électricité
© Copyright : DR

#Autres pays : Suite à une panne, une bonne partie des habitants de la métropole économique a été privée d’électricité lors des fêtes de fin d'année 2018.

Selon un communiqué de la société ENEO, concessionnaire en charge de la distribution du service de l’électricité au Cameroun, une nouvelle ligne de transport aérienne a été mise en service avec succès vers 2h locales (1h GMT) dans la nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019 et toutes les zones impactées par la panne étaient réalimentées vers 5h du matin.

En effet, un incident majeur survenu le 23 décembre 2018 au Point Kilométrique 5 (KM5) dans la métropole économique a plongé une partie de la ville dans l'obscurité. Selon un communiqué de l'entreprise, la panne est survenue parce «qu’un enfant a pioché un câble souterrain en creusant des trous pour implanter des poteaux pour un match de football».


LIRE AUSSI: Cameroun: Ségolène Royal va financer l’électrification des maternités dans certains hôpitaux du pays


Ce qui a endommagé une portion de la ligne souterraine de 90.000 volts alimentant le poste de transformation et provoqué une panne d’électricité, plongeant plusieurs quartiers de Douala dans le noir. Entre 40.000 et 50.000 abonnés ont ainsi été privés d’électricité. Mais surtout, des activités commerciales en suspens en cette fin d'année, où de nombreux commerces, notamment les buvettes, restaurants et boites de nuits, réalisent leurs plus forts chiffres d'affaires de l'année. Face à l'ampleur du problème, le ministre en charge de l’Energie s'est déplacé sur le terrain afin de superviser les travaux menés pour rétablir le service.


LIRE AUSSI: Cameroun: un taux d’électrification cible de 50% en 2022


Cependant, l'aménagement de la ligne aérienne n'est qu'une solution d’urgence pour cette panne souterraine. Car, en réalité, pour résoudre véritablement le problème, les travaux devraient entraîner des déguerpissements de populations, ce qui est une autre paire de manche. En attendant, pour les fêtes de fin d'année, les particuliers et les commerces ont dû se débrouiller pour être dans l'ambiance et ne pas tout perdre au plan commercial. Ce, notamment à travers l'usage de groupes électrogènes, malgré les coups supplémentaires générés par leur usage.


LIRE AUSSI: Cameroun. Electrification rurale: vers des systèmes solaires individuels


Pour mémoire, l’amélioration de l’accès à l’électricité faisait partie des points principaux du discours du nouvel an du président Paul Biya le 31 décembre 2018. «Nous continuerons à doter notre pays d'infrastructures d'énergie, à la fois pour répondre aux besoins de notre agro-industrie et de nos différents secteurs industriels ainsi que pour satisfaire les demandes de nos populations. Aux barrages hydroélectriques s'ajouteront aussi des centrales solaires destinées à l'électrification des zones rurales», a notamment déclaré le président de la République.

Le 03/01/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell