Fermer

Egypte: 1,2 milliard de dollars pour une cité dédiée au tourisme médical

Mise à jour le 17/06/2019 à 16h38 Publié le 17/06/2019 à 16h36 Par Djamel Boutebour

#Société
Egypte tourisme

#Autres pays : Une cité entièrement dédiée à la prise en charge de touristes en quête de soins médicaux sera érigée dans la banlieue lointaine du Caire. Avec ce projet qui pourra accueillir plusieurs centaines de visiteurs, l'Egypte explore ainsi de nouvelles et très prometteuses niches.

Les projets pharaoniques du maréchal Abdelfattah Al-Sissi sont loin d'être terminés. L'Egypte vient en effet d'annoncer la construction prochaine d'une cité exclusivement dédiée au tourisme médical et dont l'investissement nécessitera la rondelette somme de 20 milliards de livres égyptiennes, soit 1,2 milliard de dollars. 

Ce projet, localisé dans la ville de Badr, à une trentaine de kilomètres du Caire, est actuellement piloté par une autorité de développement autonome. 

Selon Ammar Mandour qui dirige cet organisme, en charge de mettre en place ce projet novateur en Egypte, cette cité dédiée au tourisme médical sera la plus grande du genre en Afrique, voire dans le Moyen-Orient tout proche.

Elle comptera "13 établissements spécialisés" totalisant quelque "2000 lits". Un "centre hospitalier universitaire" est également prévu, ainsi qu'une ferme dédiée à la "culture de plantes médicinales". 


>>>LIRE AUSSI: Egypte: le nombre de touristes accueillis, en progression de 37% en 2018

L'Egypte, qui a reçu 11,35 millions de touristes étrangers en 2018, se trouve actuellement dans une véritable dynamique de reprise son activité touristique, après les années de vaches maigres qui ont suivi la révolution de 2011, puis l'attentat contre l'avion russe en 2015, à Charm El Cheikh.

Le taux de croissance a ainsi été de 37% en 2018, et de 54% en 2017.

Cependant, malgré ces turbulences l'Egypte s'est maintenue dans la voie de ses deux segments traditionnels que sont, d'une part, le tourisme culturel, qui bénéficie d'un patrimoine historique unique au monde, et, d'autre part, le tourisme balnéaire, en mer Rouge et en mer Méditerranée. 


>>>LIRE AUSSI: L’Egypte table sur 20 millions de touristes en 2020

La nouvelle cité qui sortira bientôt de terre, exclusivement destinée au tourisme médical, permettra de diversifier l'offre touristique égyptienne, attirant une nouvelle clientèle disposant d'un important pouvoir d'achat.

Ses promoteurs comptent faire venir une nouvelle catégorie de touristes, ceux du troisième âge, dont le séjour pourrait durer jusqu'à 6 mois par an, ce qui impactera d'autant les recettes touristiques.

Egalement parmi la clientèle ciblée, les personnes souffrant de certains types de handicaps moteurs, qui pourront bénéficier de soins appropriés dans cette cité, grâce à une prise en charge de leur pays d'origine. 
Le 17/06/2019 Par Djamel Boutebour

à lire aussi