Fermer

Cameroun. Naufrage au large de Bakassi: 14 nouveaux corps repêchés

Mise à jour le 28/08/2019 à 18h26 Publié le 28/08/2019 à 18h18 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Société
Naufrage cameroun3
© Copyright : DR

#Autres pays : La découverte de ces dépouilles vient porter à 17, le nombre de morts enregistrés suite au naufrage du navire Austrheim survenu le weekend dernier au large des côtes camerounaises.

Le bilan du naufrage du navire Austrheim, survenu le weekend dernier au large des côtes camerounaises, vient de s’alourdir. Quatorze nouveaux corps ont été repêchés des eaux ce mardi 27 août 2019, indiquent les autorités sans toutefois préciser leur nationalité ou leur sexe.

Ce qui porte à 17 le nombre de morts, un précédent bilan officiel établi lundi faisant état d’au moins 3 personnes ayant péri dans cet accident. La Cameroon Radio Television (CRTV), l’office public de radiodiffusion du Cameroun, avait évoqué 4 morts en début de semaine.


LIRE AUSSI: Diapo. Cameroun: au moins 4 morts et 40 disparus dans un naufrage


 Outre les 107 naufragés secourus par les équipes de l’armée camerounaise, l’on apprend que 4 autres survivants ont été secourus du côté de la frontière avec le Nigeria. 40 autres personnes sont toujours portées disparues. Les recherches sont encore en cours afin de retrouver d’éventuels survivants ou d’autres corps.

«La prise en charge des victimes se poursuit normalement», a déclaré le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilaï, qui a présidé une réunion de crise au poste de commandement de la base navale de Limbe, à environ 80 kilomètres de Douala, la métropole économique. Les enquêtes sont en cours afin de déterminer les causes exactes de ce naufrage, assure l’autorité administrative.


LIRE AUSSI: Bénin. Naufrage sur le Niger: 45 morts et de nombreux disparus


En rappel, le navire Austrheim, avec à son bord près de 200 personnes, a chaviré dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 août à Kita, au large d’Idabato, île de la péninsule de Bakassi. Il était parti de Calabar au Nigeria et devait accoster à Tiko, ville de la région du Sud-Ouest. Un rescapé, de nationalité française, a déclaré que la surcharge serait à l’origine de cet accident.

Le 28/08/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi