Fermer

Coronavirus. Situation au 16 mars: 30 pays africains touchés

Mise à jour le 16/03/2020 à 16h27 Publié le 16/03/2020 à 16h13 Par Mar Bassine

#Société
Coronavirus
© Copyright : DR

#Autres pays : Au total, ce sont une trentaine pays du continent qui ont été touchés par l'épidémie de Covid-19 et le nombre de malade avoisine les 300. En Afrique subsaharienne, on ne compte qu'un seul mort, au Soudan.


A la date du 16 mars, au total 29 pays africains sont touchés par le coronavirus, totalisant quelque 276 cas confirmés selon les derniers chiffres de l'Organisation mondiale de la santé. L'Egypte compte 110 personnes infectées, pour deux décès. Elle est par conséquent le pays le plus touché. 


>>>LIRE AUSSI: Algérie. Coronavirus: voici les fatwas édictées pour les prières dans les mosquées

Ainsi, pour les pays d'Afrique du Nord, outre l'Egypte, c'est l'Algérie qui arrive en deuxième position avec 54 cas confirmés à la date du 16 mars et quatre morts. Parmi les mesures fortes, figure la suspension des liaisons aériennes avec des pays comme la France à partir du mardi 17 mars et le Maroc. Pour la France, les liaisons maritimes sont maintenues djusqu'à fin mars, afin de permettre le rapatriement des Algériens actuellement dans l'Hexagone. L'Algérie a également décidé de la fermeture de ses écoles

Côté mesures, c'est le Maroc qui semble le plus avoir pris conscience de la gravité de la situation, malgré un nombre limité de cas: 29 à ce jour et un décès. Le pays s'est totalement mis en quarantaine en suspendant tous les vols internationaux de passagers et l'ensemble des liaisons maritimes pour les transports de passagers, de même que les bateaux de croisière. En somme, on ne peut plus entrer au Maroc que par la Mauritanie au sud du pays, par la voie terrestre. 


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie. Coronavirus: de nouvelles mesures pour combattre la pandémie

De même, depuis ce lundi 16 mars au matin, les prières dans les mosquées ne sont plus autorisées. Cafés, restaurants, boîtes de nuit, salles de fêtes, cinémas, théâtres, salles de sport, de jeu et terrains de proximité, sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Les transports en commun également ne sont pas en reste puisque le nombre de personnes pouvant les emprunter simultanément a été revu à la baisse. Par exemple, les grands taxis qui pouvaient transporter jusqu'à six personnes ne peuvent plus en prendre que 3. 


 



Ces récentes dispositions s'ajoutent à celles déjà prises la semaine dernière, notamment la fermeture des écoles et universités, l'annulation des rassemblements de plus de 50 personnes, y compris les manifestations sportives et culturelles. 

Concernant la Tunisie, le compteur est encore à 20 cas, un niveau qui reste stable sur les derniers jours. Le pays a très vite mis en application les règles de prudence, notamment la fermeture des écoles et universités, des cafés et restaurants, etc. 

Il y a désormais le cas de l'Afrique subsaharienne, dont beaucoup évoquaient l'exception. Deux pays sont déjà colorés en rouge, en l'occurrence le Sénégal et l'Afrique du Sud. 


>>>LIRE AUSSI: Coronavirus. Etude de l'ONU: l'Egypte et l'Algérie seront les deux économies les plus touchées


Le Sénégal a vu le nombre de malades exploser à cause d'un expatrié rentré d'Italie et qui a contaminé 17 personnes, la plupart étant des membres de sa famille. Le pays compte désormais 26 cas confirmés. Désormais, les écoles et universités sont fermées, les manifestations, notamment religieuses, ont été suspendues ou annulées. C'est le cas notamment du Kazu Rajab, pèlerinage annuel organisé par la puissante confrèrie soufie des mourides célébrant la naissance de leur deuxième Khalife et commémorant également le voyage nocture du Prophète Mohamed l'ayant mené de la Mecque à Jérusalem. L'ensemble des autres communautés religieuses ont dans la foulée annulé leurs diverses manifestations. 

Quant à l'Afrique du Sud, c'est le deuxième pays le plus touché du continent et le premier en Afrique subsaharienne avec 51 cas, mais pour le moment, aucun décès. A compter du 18 mars, toutes les liaisons aériennes seront suspendues avec les pays à risque, en l'occurrence l'Allemagne, l'Italie, l'Iran, la Corée du Sud, les Etats-Unis et bien sûr la Chine. 

Outre l'Afrique du Sud et le Sénégal, seul le Burkina Faso présente plus de cinq cas, avec 7 personnes répertoriées. Les autres pays touchées sont le Rwanda, la Côte d'Ivoire, le Soudan, la République centrafricaine, la RD Congo, la Namibie, le Ghana, le Soudan, la Mauritanie ou encore le Congo, l'Eswatini, la Namibie, le Togo, le Nigeria

Le 16/03/2020 Par Mar Bassine