Fermer

Cameroun. Coronavirus: comment les parents occupent les enfants pendant les vacances

Mise à jour le 30/08/2020 à 09h10 Publié le 30/08/2020 à 08h54 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Société
Cameroun: les élèves préfèrent les révisions aux vacances de fin d'année
© Copyright : DR

#Autres pays : Avec l’interdiction des cours de vacances, de nombreux enfants et adolescents sont contraints de rester à la maison. A cause de la pandémie du Covid-19, les parents doivent s’organiser et chacun y va de son astuce.

Les cours de remise à niveau ou de soutien, organisés généralement pendant les grandes vacances au Cameroun pour les élèves ayant notamment rencontré des difficultés au cours de l’année scolaire écoulée, ont été interdits cette année en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

«Les vacances sont une période au cours de laquelle les jeunes doivent se consacrer aux activités ludiques à caractère éducatif, ainsi qu’à l’apprentissage des valeurs sociales et culturelles pour une meilleure intégration», tient à préciser la ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga.

Pour les parents, cette période est un casse-tête, car comment occuper ses enfants en pleine crise du Covid-19? Surtout que des milliers d’écoliers et d’élèves sont à la maison depuis la fermeture des écoles le 17 mars dernier. Sans oublier que vacances scolaires ne riment pas forcément avec congés pour les parents.


LIRE AUSSI: Cameroun. Coronavirus: les cours de vacances interdits par les autorités


L’heure est donc à l’organisation et à chacun ses astuces. «Mes deux aînés avaient commencé les cours de vacances mais ils ont dû arrêter après la décision de la ministre. Ils sont à la maison avec les trois derniers. Je m’assure qu’il sont au moins les images pour regarder leurs chaînes préférées à la télévision», témoigne Martine Ndjee, maman de cinq enfants âgés de 14 ans, 12 ans, 10 ans, 8 ans et 17 mois.

Chez la famille Olemba, la journée est structurée selon un planning bien établi: réveil, petit- déjeuner, travail, recréation, jeux, repas, repos.

«C’est un planning pour préparer les enfants à la reprise des classes en octobre prochain. Cela fait des mois que mes filles sont à la maison et elles ont perdu certains réflexes comme se lever tôt ou ouvrir un cahier. Il est donc question de les préparer physiquement et moralement, en leur laissant quand même une marge pour s’amuser puisque ce sont les vacances», affirme Henriette, maman de trois enfants.


LIRE AUSSI: Cameroun: les élèves préfèrent les révisions aux vacances de fin d'année


Aubin E., lui, s’est transformé en prof pour ses jumeaux qui doivent passer le Certificat d’études primaires (CEP) l’année prochaine.

«Le samedi, la matinée est consacrée à l’école : dictée, mathématiques, sciences, etc. Du lundi au vendredi, ils sont astreints à deux heures de lecture par jour. Sinon le reste du temps, ils s’amusent à la maison car j’évite qu’ils aillent chez les gens, même de la famille, à cause du coronavirus. Ils ont aussi l’autorisation de dormir un peu plus tard que d’habitude», affirme ce jeune papa de 37 ans.

«En ce moment, tout le monde participe aux corvées. Cela occupe les enfants, notamment le week-end quand tout le monde est à la maison. J’avoue que cela m’allège un peu la tâche et puis, ça renforce les liens», dit en souriant Antoinette D., une maman célibataire. Il ne reste plus qu’aux parents qu’à tenir jusqu’à la rentrée scolaire, prévue le 5 octobre prochain dans tout le pays.
Le 30/08/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi