Fermer

Cameroun: des signes d'un regain de la pandémie du coronavirus

Mise à jour le 26/11/2020 à 18h57 Publié le 26/11/2020 à 11h14 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Société
Coronavirus
© Copyright : DR

#Autres pays : Une augmentation des contaminations a poussé les autorités locales à appeler à la vigilance et au renforcement du respect des gestes barrières et des mesures prises dans le cadre du plan de riposte contre le Covid-19, alors que se profilent les fêtes de fin d’année.

Si jusqu’ici, le Cameroun a plutôt bien géré la pandémie du coronavirus (Covid-19) au regard des chiffres officiels, quelques récentes données permettent d’entrevoir une recrudescence des cas de contamination, alors que la deuxième vague de la pandémie fait actuellement rage en Occident.

Ainsi, la situation épidémiologique au Cameroun fait état de 23.528 personnes testées positives pour 22.177 déclarées guéries, soit un taux de guérison de 95%. Les chiffres font également état de 435 décès et de plus de 900 cas actifs. Cependant, les autorités alertent la population sur une nette augmentation des contaminations.


LIRE AUSSI: Cameroun. Coronavirus: le Premier ministre interdit l’importation des masques sanitaires


De 80 à 100 cas par semaine il y a environ un mois, le pays est désormais passé à environ 500 cas ces deux dernières semaines, selon des évaluations communiquées le 19 novembre par le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, lors d'une réunion du gouvernement sur la riposte contre le Covid-19. De même, des foyers de contaminations ont été recensés dans des établissements scolaires à Douala, la métropole économique.

A Bafoussam, dans la région de l’Ouest, le gouverneur Awa Fonka Augustine a annoncé «une résurgence exponentielle» de la maladie.

«Ces chiffres inquiétants font suite à un relâchement généralisé dans le respect des mesures barrières», indique l’autorité administrative dans un communiqué.


LIRE AUSSI: Cameroun. Coronavirus: la situation des femmes enceintes préoccupe les autorités sanitaires


Avec la perspective des fêtes de fin d’année, dont l’arrivée des expatriés dans le pays et les regroupements sportifs prévus, les autorités craignent une nette augmentation des cas de contamination. Aussi, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a-t-il appelé à faire preuve de vigilance dans les lieux publics, dont les administrations.

Les sensibilisations et les contrôles sur le respect des gestes barrières devraient s’intensifier dans les prochains jours. Dans les aéroports où le contrôle sanitaire a été renforcé, en plus de l’obligation de présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures, les voyageurs qui arrivent au Cameroun doivent se soumettre à un test effectué sur place. 
Le 26/11/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem