Fermer

CAN 2019: le Cameroun met en place un Comité d’organisation

Mise à jour le 11/08/2017 à 18h28 Publié le 11/08/2017 à 18h26 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Sports
Olembe CAN 2019

Stade d'Olembe de Yaoundé.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le président camerounais Paul Biya a signé un décret ce vendredi 11 août portant création du Comité d’organisation de la CAN 2019 (COCAN 2019). Avec ce Comité présidé par le ministre des Sports et de l’éducation physique, le Cameroun montre son engagement à organiser la compétition africaine.

Après la parole, les actes. 24h après avoir pris l’engagement que «le Cameroun sera prêt» pour la CAN 2019, le président Paul Biya, a signé un décret ce vendredi 11 août portant création du Comité local d’organisation de la compétition (COCAN 2019). Cette structure est présidée par le ministre des Sports et de l’éducation physique, assisté du président de la Fédération camerounaise de football.

D’après le texte, le Comité a pour mission, «d’assurer une bonne organisation de la CAN de football Cameroun 2019 en collaboration avec la Commission d’organisation de la CAN mise en place par la Confédération africaine de football».


LIRE AUSSI : Vidéo. CAN 2019: alors que ça chauffe entre le Cameroun et la CAF, Issa Hayatou réagit


Le COCAN 2019 est chargé, d’une part, d’offrir un service uniforme et de qualité aux délégations des équipes participantes à la CAN. Ensuite, le Comité local doit s’assurer de la qualité des installations de toute nature à mettre à la disposition des délégations, équipes, officiels et invités spéciaux. Par ailleurs, il s’occupe aussi de mettre en place un service médical organisé en adéquation avec les exigences de la compétition et de définir un plan de mobilisation des moyens de transport permettant une mobilité efficace des différents participants à la compétition.


LIRE AUSSI : Vidéo. Polémique de la CAN 2019: le président Biya répond à Ahmed Ahmed


Enfin, l’organisation et la composition des comités de sites dans chaque ville devant accueillir la CAN 2019 (Yaoundé, Douala, Limbé, Garoua et Bafoussam) seront fixées par des textes particuliers du ministre en charge des Sports. Cet acte présidentiel devrait donner un coup de fouet aux préparatifs de la CAN 2019 au Cameroun.

Enfin, la FECAFOOT, a indiqué, quelques heures avant l'annonce de la mise en plac du Comité, que la Confédération africaine de football (CAF) lui a transmis le 10 août 2017, le cahier de charges de la CAN 2019 dans son nouveau format à 24 équipes, sans plus de détails.
Le 11/08/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

à lire aussi