Fermer

Cameroun: les Lions indomptables renouent avec la victoire et les polémiques

Mise à jour le 26/03/2018 à 17h07 Publié le 26/03/2018 à 14h39 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Lions indomptables
© Copyright : DR

#Autres pays : Les Lions indomptables ont battu le Koweït (3-1) en match amical dimanche 25 mars à Koweit City. Mais sur fond de polémique entre Samuel Eto’o et l’ancien sélectionneur Hugo Broos, au sujet de la réintégration de certains joueurs bannis, considérés comme les «petits copains» de l’ancien capitaine.

Après une série de quatre matchs sans succès, le Cameroun a renoué avec la victoire ce dimanche, en amical, en dominant le Koweït (3-1).

L'attaquant du FC Porto, Vincent Aboubakar, a ouvert le score (11e mn), avant un doublé du buteur du Henan Jianye (Chine) Christian Bassogog (15e et 55e minutes), meilleur joueur de la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Face à la modeste 173e nation au classement FIFA de mars 2018, difficile de tirer les leçons de cette victoire du Cameroun. On retient cependant le retour de certains joueurs «bannis» de la sélection nationale ou s’en étant éloignés pour «des raisons autres que leurs performances sportives». Entre autres, André Onana, Idriss Carlos Kameni et Allan Nyom. Eric-Maxim Choupo-Moting, Karl Toko Ekambi et Franck Zambo Anguissa ont finalement déclaré forfait pour blessure.


LIRE AUSSI: Cameroun. CAN 2019: Eto’o, Kameni et les autres bannis de retour en sélection?


Un retour d’«anciens» joueurs qui a été au centre d’une polémique en marge du match, entre Samuel Eto’o, l’ancien capitaine de la sélection nationale, et le sélectionneur sortant, Hugo Broos. Ce dernier pointant du doigt le retour d’un certain clanisme dans l’équipe.

«Sans ces soi-disant titulaires, tout le monde se donnait à fond et nous avons gagné la CAN. Maintenant qu’ils sont de retour, ce sera de nouveau olé olé. Je peux vous dire avec certitude que ce n’est pas le coach qui a décidé de les rappeler, sa sélection a été corrigée. Samuel Eto’o a à nouveau énormément d’influence et ses petits copains sont de retour en équipe nationale», a déclaré le technicien belge à Sport-Foot Magazine.

Samuel Eto’o, à qui d’aucuns prêtent l’intention de revenir en sélection, lui a répondu avec humour, après la victoire contre le Koweït. «Merci de continuer à porter haut et fièrement les couleurs de notre cher pays. Continuez à faire ce que les gagnants doivent faire: gagner... Nous sommes avec vous. Bravo Les Lions! (Heureusement que vous n’avez pas été olé olé). Merci mes petits copains», a posté le quadruple Ballon d’or africain sur les réseaux sociaux.


LIRE AUSSI: CAN 2019. Cameroun: un entraîneur local pour les Lions indomptables


Pour le reste, on note deux informations essentielles. Stéphane Bahoken (Strasbourg-France), Léandre Tawamba (Partizan Belgrade-Serbie) et Fabrice Ngah (El Jadida-Maroc) ont honoré leur première sélection, profitant du large turn-over opéré pour l’occasion par le sélectionneur par intérim, Alexandre Belinga.

Enfin, celui-ci n’a pas tranché la question du gardien de but titulaire. En effet, André Onana (Ajax Amsterdam-Pays-Bas), Fabrice Ondoa (FC Séville-Espagne) et Carlos Kameni (Fenerbahçe-Turquie) se sont équitablement partagé le temps de jeu (30 minutes chacun) contre le Koweït. Le technicien camerounais, seulement de passage sur le banc de touche des Lions indomptables, a sans doute laissé le soin au prochain entraîneur de trancher sur le sujet.


Le 26/03/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell