Fermer

Cameroun-CAN 2019: le sélectionneur par intérim fustige le processus de recrutement du nouvel entraîneur

Mise à jour le 09/04/2018 à 16h52 Publié le 09/04/2018 à 16h24 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Lions indomptables
© Copyright : DR

#Autres pays : Alexandre Belinga dénonce le processus de recrutement du nouveau sélectionneur des Lions indomptables qui ouvre la porte à tout le monde. Entre-temps, de grands noms sont annoncés dans la presse pour le poste laissé vacant par le Belge Hugo Broos.

Le processus de sélection d’un nouvel entraîneur des Lions indomptables du Cameroun battrait-il de l’aile? Dans une interview dans la presse locale, le sélectionneur par intérim, Alexandre Belinga, a émis de sérieuses réserves au sujet de l’opération lancée le mois dernier par la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

«C’est la fédération qui a un projet. Ce n’est pas un entraîneur qui vient avec un projet dans une fédération. A partir de son projet, la fédération voit le technicien qui a le profil pour porter ce projet. C’est comme cela que les choses se font. Aujourd’hui, les gens vous disent "appel à candidatures". Moi, je suis contre cet appel à candidatures. C’est pour cela que je n’ai pas postulé. C’est pour ça que j’estime que je ne ferai plus partie de l’encadrement technique des Lions Indomptables», déclare Alexandre Belinga dans une interview sur le site Camfoot.com.


LIRE AUSSI: CAN 2019. Lions indomptables: le Cameroun vire le coach Hugo Broos


Ce dernier, adjoint du sélectionneur sortant Hugo Broos, s’est vu confier les rênes des Lions indomptables, à titre intérimaire. Une fois de plus. Une de trop selon lui, puisqu’il s’agit de la deuxième fois qu’il comble le vide sur le banc de la sélection fanion.

«C’est la deuxième fois que j’assure l’intérim dans cette équipe nationale du Cameroun. J’ai estimé que c’est la dernière fois», assure-t-il.  Lancé en mars dernier, l’appel à candidatures en vue de la sélection d’un entraîneur pour l’équipe du Cameroun est clos depuis le 24 mars 2018. Jusqu’ici, la Fédération camerounaise de football n’a pas communiqué sur le nombre de candidatures déposées ou le profil des postulants.


LIRE AUSSI: CAN 2019: le Cameroun cherche un entraîneur à même de lui conserver son trophée


Cependant, dans la presse locale, de nombreux noms ont fuité et pas des moindres. Ce qui laisse penser que les Lions indomptables, malgré leur non-qualification pour le Mondial 2018 en Russie, font toujours courir.

Entre autres techniciens cités, Raymond Domenech, ancien sélectionneur de la France, Juande Ramos, John Toshack et Carlos Queiroz, tous anciens coachs du Real Madrid, Willy Sagnol, Hubert Velud, Alain Giresse, Didier Six ou encore Philippe Troussier auraient ainsi soumis leurs candidatures pour le poste de sélectionneur.

A l’issue de la première phase de sélection, la FECAFOOT devrait communiquer une short-list de trois noms pour le choix définitif.

Le 09/04/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell