Fermer

Cameroun-CAN 2019: la CAF dévoile les premiers éléments visuels

Mise à jour le 18/04/2018 à 18h52 Publié le 18/04/2018 à 17h11 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
CAN 2019 Logo1
© Copyright : DR

#Autres pays : La Confédération africaine de football a transmis au Comité local d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations, le logo et la dénomination officielle de la compétition ce 17 avril 2018.

Ce 17 avril 2018, le Comité local d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (COCAN) a présenté aux médias nationaux, le logo et la dénomination officielle de la CAN 2019. Celle-ci s’appellera «Coupe d’Afrique des nations Total, Cameroun 2019».



«Ces identités visuelles viennent d’être transmises par la Confédération africaine de football (CAF) au Cameroun, à travers sa structure spécialisée. L’institution faitière du football africain précise que toute autre diffusion ou utilisation non autorisées de ces identités visuelles est interdite. Les contrevenants s’exposent aux sanctions», indique Jean-Baptiste Biaye, membre de la commission communication du COCAN.


LIRE AUSSI: CAN 2019: fini les polémiques, le Maroc va aider le Cameroun


Cette étape importante qui vient d’être franchie devrait par ailleurs ouvrir la porte aux premières campagnes de communication sur l’événement, avec la diffusion d’affiches et de spots audiovisuels. La diffusion du logotype et de la dénomination du tournoi rassurent par ailleurs sur le fait que la compétition prend forme, tandis que sur le terrain, les travaux se poursuivent pour être livrés dans les délais requis et imposés par la CAF.

CAN 2019 Logo Cameroun 2019
© Copyright : DR
 

A Douala, le chantier de construction du stade de Japoma a accueilli la semaine dernière, 6.800 tonnes de matériaux. Ils ont été convoyés par un navire au port de Douala. Cette cargaison est composée de 1.500 tonnes de fer à béton, de 4.823 tonnes de matériels préfabriqués, d'un engin lourd et d'une grue qui servira à transporter le matériel de travail vers les surfaces supérieures du chantier.


LIRE AUSSI: Cameroun-CAN 2019: l’Etat met la pression sur les opérateurs de téléphonie mobile


Pendant ce temps, à Yaoundé, la capitale, certains médias relaient depuis peu des récriminations de la CAF envers le groupe italien Piccini, l’entreprise en charge des travaux du stade d’Olembé. Ladite entreprise aurait des difficultés à opérer des ajustements demandés par la CAF.

Du côté de Garoua, dans le nord du pays, la municipalité a annoncé le lancement des travaux de voirie dans la perspective de la compétition pour le mois de mai 2018.

Les routes qui desservent les infrastructures hôtelières, sanitaires et sportives, tel que prévu dans le cahier des charges de la ville présenté aux inspecteurs de la CAF, seront prioritaires, a indiqué le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Garoua, Ahmadou El Hadj Bouba. Ici, globalement, les travaux sont dans les temps.

Le 18/04/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell