Fermer

Cameroun. CAN 2019: le pays veut capitaliser ses atouts touristiques

Mise à jour le 29/06/2018 à 10h22 Publié le 29/06/2018 à 10h20 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Tourisme camérounais
© Copyright : DR

#Autres pays : Les stratégies à mener dans ce sens étaient au centre de la tenue de la 18e session du Conseil national du Tourisme (CNT), ce 26 juin 2018 sur le thème «Tourisme sportif durable: quelles stratégies pour la Coupe d'Afrique des nations de football 2019?»

Le gouvernement camerounais veut profiter de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 qui va se dérouler sur son territoire pour vendre le pays comme destination touristique. Les stratégies à mener dans ce sens étaient au centre de la 18e session du Conseil national du Tourisme (CNT), ce 26 juin 2018, tenue sur le thème «Tourisme sportif durable: quelles stratégies pour la CAN 2019?».

Des assises présidées par le Premier ministre Philémon Yang. Dans son exposé, le ministre de l’Habitat et du développement urbain a mentionné les aménagements réalisés dans les villes pour améliorer leur visage dans le cadre de la CAN 2019. Notamment, la construction et la réhabilitation des voies d'accès aux infrastructures sportives, hôtelières et hospitalières; l'aménagement de drains et l'embellissement paysager dans les villes hôtes de la CAN 2019; l'amélioration du niveau de service des voies secondaires et de l'éclairage public; la mise en place de systèmes de transport public de masse.


LIRE AUSSI: Le Congo élabore de nouvelles politiques pour développer le tourisme


De même, le gouvernement se propose d'améliorer l'offre touristique, à travers notamment l'identification, l'inventaire et la viabilisation des sites touristiques situés dans les régions devant abriter les matchs de poules. Des circuits touristiques devraient ainsi être proposés aux visiteurs. C’est dans ce cadre qu’un linéaire d'environ 4.469 km de route a été entretenu ou a fait l'objet d'ouverture durant l’année 2017.

Egalement à l’ordre du jour, l’épineuse question de la capacité hôtelière du pays, face à l’afflux des visiteurs attendus. Selon la présidente du Syndicat patronal des industries de l'hôtellerie et du tourisme, Chantal Lewat, une vingtaine d'établissements d'hébergement remplissent au moins à 95% des critères de confort et de standing exigés par la Confédération africaine de football.


LIRE AUSSI: CAN 2019. Cameroun: l’état des routes préoccupe le gouvernement


Occasion saisie également par cette dernière, pour demander plus d’appuis de l’Etat pour la mise à niveau des établissements hôteliers moins bien notés. Entre autres, à travers le renforcement des appuis financiers du gouvernement aux opérateurs du secteur; la révision des modalités d'application de la taxe de séjour; l'amélioration de la qualité de la formation professionnelle dans les métiers de l'hôtellerie et une meilleure promotion de la destination Cameroun. 
Le 29/06/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell