Fermer

Cameroun: la FIFA somme la FECAFOOT de résoudre le problème de salaires des joueurs

Mise à jour le 20/02/2019 à 11h56 Publié le 20/02/2019 à 11h49 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Championnat camerounais
© Copyright : DR

#Autres pays : 24 clubs sur 33 doivent plusieurs mois d'arriérés à des footballeurs du championnat local. Et ce, malgré le soutien de l’Etat qui subventionne le paiement de ces émoluments. La FIFA appelle la Fecafoot à prendre des mesures urgentes pour régler l'épineux problème des salaires impayés.

Dans un courrier datant du 18 février 2019, la FIFA, à travers son secrétaire général, la Sénégalaise Fatma Samoura, a interpellé la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) au sujet de l'accumulation des arriérés de salaires des joueurs évoluant dans le championnat professionnel de football.

Une situation portée à l'attention de l'instance faîtière du football mondial par le Syndicat national des footballeurs camerounais (SYNAFOC), dirigé par l'ancien international Geremi Njitap.

«En tant qu’instance faîtière du football camerounais, la FECAFOOT a la responsabilité de veiller au respect des droits de ses joueurs professionnels. Le non-paiement par les clubs concernés d’obligations financières, dont certaines semblent même dater de la saison 2017/18, ne peut rester sans suite rapide», indique Fatma Samoura.


LIRE AUSSI: Cameroun: incertitudes sur le début du championnat de football professionnel


«Dès lors, nous vous demandons par la présente de bien vouloir prendre de manière urgente les mesures nécessaires pour faire en sorte que les salaires et primes dus aux joueurs de ces 24 clubs conformément aux obligations contractuelles pertinentes soient payés à brève échéance. Vous voudrez bien à cet égard nous soumettre d’ici au 4 mars 2019, un rapport résumant les mesures que la FECAFOOT aura prises dans cette affaire», ajoute-t-elle.

Le SYNAFOC a plusieurs fois tiré la sonnette d'alarme sur la situation précaire des joueurs du championnat local. «Le SYNAFOC et la Fédération internationale des footballeurs professionnels (FIFPro) sont préoccupés par la dégradation des conditions de joueurs dans la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC), où 24 des 33 clubs doivent de l’argent aux joueurs en dépit d’un programme d’aide gouvernemental», indique le syndicat dans un communiqué.


LIRE AUSSI: Cameroun: le championnat de football suspendu faute d’argent


Par ailleurs, plusieurs joueurs attendent l’application des décisions, ainsi que le payement des sommes dues suite aux litiges remportés devant la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL) de la FECAFOOT pour salaires impayés, ruptures abusives de contrats, etc.

Pourtant, depuis 2011, les clubs des championnats de première et deuxième divisions perçoivent une subvention versée par l’Etat camerounais pour les aider à payer les salaires des joueurs (560 millions de francs CFA). A travers l'accord passé le 6 novembre 2017 avec la FIFPro, la FIFA s'est engagée à collaborer étroitement pour l’amélioration des conditions d’emploi pour tous les joueurs de football professionnels à l’échelle globale. D'où sa vigoureuse réaction.
Le 20/02/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell