Fermer

Cameroun: polémique autour du nouvel équipementier des Lions Indomptables

Mise à jour le 24/04/2019 à 11h59 Publié le 24/04/2019 à 11h50 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Lions indomptables
© Copyright : DR

#Autres pays : Le choix porté sur Le Coq sportif par la Fédération camerounaise de football pour habiller les équipes nationales du pays au cœur de vives critiques. Lundi, le président de la FECAFOOT a tenté de rassurer l’opinion, en indiquant que la marque française est celle qui a fait la meilleure offre.

Le Coq sportif habillera désormais les sélections nationales du Cameroun. Le 18 avril dernier, la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a dévoilé le nom du nouvel équipementier des Lions indomptables. «Le Coq sportif poursuit son implication dans le football en redevenant l’équipementier des équipes nationales du Cameroun. Le Coq et les Lions vont continuer à écrire leur histoire commune», indique un communiqué de la FECAFOOT.

Cette annonce vient mettre un terme aux spéculations sur le nouvel équipementier des Lions, depuis la fin du contrat en décembre 2018 avec la firme allemande Puma, partenaire de la Fédération depuis 1998. Mais le choix de la marque française fait l’objet de vives critiques dans le pays.


LIRE AUSSI: Cameroun: polémique autour du nouveau maillot des Lions indomptables


La polémique porte notamment sur le prestige de la marque par rapport au Cameroun, cinq fois champion d’Afrique. C’est que, Le Coq sportif est davantage l’équipementier les clubs de football, dont seulement deux d’envergure : AS Saint-Etienne (France) et Fiorentina (Italie).

Avec l’accord passé avec la FECAFOOT, les Lions indomptables deviennent la première équipe nationale équipée par la marque française. La controverse porte aussi sur l’absence de transparence sur les chiffres dudit contrat. Lundi 22 avril 2019, le président de l’instance faitière du football national a fait une mise au point au cours d’une conférence de presse à Yaoundé, la capitale.
CAN 2019

«Le Coq sportif nous a fait une proposition nettement supérieure à celle que Puma nous a faite récemment pour le renouvellement (du contrat, Ndlr). Il faut signaler que Puma avait divisé par trois ce qu’elle nous offrait auparavant», a déclaré Seidou Mbombo Njoya. Ce dernier s’est cependant montré peu disert sur les termes de cet accord.


LIRE AUSSI: Vidéo. Paul Biya aux Lions indomptables: "vous les avez mis dans la sauce"


«Nous reviendrons sur ce sujet. Mais avant, la primeur aura été donnée au Comité exécutif. Et à ce moment-là, nous allons communiquer dans la plus grande transparence. Vous aurez tous les détails. Je sais que vous brûlez d’impatience de connaitre les termes de ce contrat. Prenez votre mal en patience, tout sera fait et tous les termes du contrat vous seront révélés», a promis le président de la FECAFOOT.

Le Cameroun portera le maillot frappé du Coq sportif pour la première fois le 10 juin prochain en France, lors de la Coupe du monde féminine. Le 25 juin, c’est l’équipe masculine qui arborera ledit maillot en Egypte pendant la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019). Le Coq sportif a déjà habillé le Cameroun dans le passé.


LIRE AUSSI: Cameroun-CAN 2019: le capitaine des Lions indomptables claque la porte de la sélection


La sélection nationale masculine portait la marque française à la Coupe du monde de 1982 en Espagne, le premier évènement international majeur auquel elle participait. C’est d’ailleurs cette cuvée qui a permis au Cameroun de se faire un nom sur la scène internationale. Si la marque française a équipé plusieurs nations en Afrique, le Cameroun reste cependant l’une des plus symboliques.
Le 24/04/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi