Fermer

CAN 2019. Cameroun: la Fecafoot limoge Seedorf

Mise à jour le 17/07/2019 à 00h13 Publié le 16/07/2019 à 20h07 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
Cameroun-CAN 2019 : Le duo Seedorf-Kluivert s’engage pour quatre ans
© Copyright : le360: Cheikh Sidya

#Autres pays : Dans un communiqué ce mardi 16 juillet 2019, la Fédération camerounaise de football a annoncé la fin du contrat du technicien néerlandais avec le Cameroun. La veille, dans une interview diffusée sur la télévision publique, Narcisse Mouelle Kombi lui avait clairement indiqué la porte de sortie.

Dans un communiqué laconique publié ce mardi 16 juillet 2019, la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a annoncé le limogeage de Clarence Seedorf, le sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun.

«Après d'une part, consultation des membres du Comité exécutif, et d'autre part concertation avec le ministre des Sports, suite à la sortie prématurée de la sélection nationale masculine de football "A" du Cameroun, la FECAFOOT a, conformément aux stipulations des clauses résolutoires de leurs contrats de travail respectifs, décidé de mettre fin aux fonctions de l'entraîneur-sélectionneur, Clarence Clyde Seedorf et de l'entraîneur-adjoint Patrick Stephan Kluivert».

Une décision attendue, voire souhaitée par l'opinion publique. Tenant du titre, le Cameroun est sorti dès les 8e de finale (défaite contre le Nigeria 3-2) lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019). Un échec que ne digèrent pas les supporters, mais également le ministre des Sports et de l’Éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi. Invité le lundi 15 juillet 2019 dans l'émission «Présidence actu» diffusée sur la Cameroon Radio Television (CRTV), la chaîne à capitaux publics, le membre du gouvernement s'est livré à un bilan sans complaisance de la CAN 2019.
.


LIRE AUSSI: Cameroun-CAN 2019: Le duo Seedorf-Kluivert s’engage pour quatre ans sans faire l'unanimité


«De l’avis de nombreux experts et spécialistes de football entendus ou consultés, les Lions indomptables se sont signalés par un jeu parfois inefficace, monotone, stéréotypé et même prévisible. Ainsi que par l’absence d’un véritable leader technique. Leur élimination tiendrait sur l’incapacité de l’entraîneur-sélectionneur à mettre sur pied une équipe conquérante et cohérente», déclare le ministre. «En quatre matches, on a dû constater qu’il a aligné quatre équipes différentes. On note aussi sa difficulté à maîtriser l’ensemble du groupe et à y faire régner l’ordre et la discipline (…) Les défaillances, carences et insuffisances de l’encadrement technique expliquent en grande partie l’échec des Lions. Ceci, hélas, en contradiction avec les obligations qui incombaient à l’entraîneur-sélectionneur», ajoute Narcisse Mouelle Kombi. 


LIRE AUSSI: Vidéo. CAN 2019: Seedorf et le Cameroun trébuchent sur la modeste sélection des Comores


Des propos forts sur la télévision publique, surtout lorsque l'on connaît la nature très réservée et diplomate du ministre des Sports.
La conclusion arrive logiquement. « La question du maintien de monsieur Seedorf à la tête de notre sélection fanion est clairement posée. Il ne me semble pas que cette question puisse trouver raisonnablement une réponse en termes de reconduction. Son maintien me paraît donc problématique. Et j’ai demandé au président de la FECAFOOT de le lui signifier, conformément aux stipulations pertinentes du contrat», assène in fine le ministre. Sélectionneur du Cameroun depuis août 2018, le technicien néerlandais s'était engagé pour deux années renouvelables. Après ce limogeage, il aura passé moins d'un an à la tête des Lions indomptables du Cameroun. Un échec prématuré de plus pour l'ancien joueur du Real Madrid, après ses expériences infructueuses comme entraîneur au Milan AC et au Deportivo La Corogne.

Le 16/07/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem