Fermer

Cameroun: entraîneur, dirigeant ou ambassadeur du football, Eto'o a le choix après sa retraite sportive

Mise à jour le 10/09/2019 à 17h43 Publié le 09/09/2019 à 16h47 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
Eto'o

Samuel Eto'o.

© Copyright : DR

#Autres pays : Diverses options pour sa reconversion s'offrent au Camerounais, quadruple Ballon d'or africain, qui a annoncé le week-end dernier qu'il raccroche les crampons après une carrière bien remplie.

Quel costume enfilera Samuel Eto'o après avoir délaissé le short et les crampons? Telle est la question qui occupe l'esprit du monde sportif camerounais depuis l'annonce, le week-end dernier, de la retraite sportive du goléador camerounais.

"La suite, c'est de prendre du bon temps avec ma famille! J'ai besoin de me reposer, j'ai couru pendant 24 ans", a déclaré, énigmatique, le joueur peu après cette annonce.

Difficile de penser cependant qu'Eto'o reste longtemps éloigné du football malgré sa retraite sportive. Il s'agit davantage de trouver le nouveau rôle qu'il pourrait jouer pour ce sport qu'il aime tant.


LIRE AUSSI: Samuel Eto'o met officiellement fin à sa carrière sportive


D'une part, l'intéressé n'a jamais caché son attirance pour la fonction d'entraîneur. "J’ai gagné en Europe comme joueur, je dois gagner en Europe comme entraîneur", déclarait l’ancien capitaine des Lions indomptables en début d'année, dans un entretien à Canal+.

Ancien grand joueur, le quadruple Ballon d'or africain se voit également dans le costume d'un grand entraîneur. Cependant, pour certains, il gagnerait davantage à opter pour une carrière de dirigeant dans le football.

"Il est certainement emballé par cette reconversion sur le banc de touche. Mais, je crois quand même qu'être ancien grand joueur n'est pas synonyme de grand entraîneur. Je ne dis pas que c'est impossible de devenir un entraîneur à succès. Par contre, je pense qu'en dehors de l'envie de devenir entraîneur, il peut aussi chercher à devenir un dirigeant dans le football. Un moyen pour lui d'apporter l'ordre là où il y a le désordre. Au lieu de chercher comme il le fait maintenant, à piloter par personnes interposées", pense Jean-Paul Akono, entraîneur de la sélection camerounaise, médaillée d'or aux jeux Olympiques de Sydney en 2000 avec Eto'o dans ses rangs.


LIRE AUSSI: CAF: Eto'o et Drogba deviennent des collaborateurs officiels d'Ahmad Ahmad


Actuellement conseiller du président de la Confédération africaine de football (CAF), l'ex-buteur du FC Barcelone a déjà un pied dans cette reconversion.


LIRE AUSSI: Cameroun: Eto'o offre un pavillon pour enfants à l'hôpital de Douala


"A la fédération, nous souhaitons qu'ils continuent à œuvrer pour le développement du football camerounais. Il avait pris fait et cause pour notre projet qu'il a soutenu et soutient encore. Nous sommes très honorés d'avoir un tel ambassadeur à notre disposition. Nous souhaitons qu'aujourd'hui, avec le temps libre qu'il a à sa disposition, qu'il se consacrera davantage au développement du football dans son pays", affirme de son côté Seidou Mbombo Njoya, président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Le 09/09/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem