Fermer

Cameroun. Mondial U17: convoqué avec les Lions cadets, le fils d'Eto'o sera-t-il recalé?

Mise à jour le 17/09/2019 à 22h15 Publié le 17/09/2019 à 09h21 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
Eto'o et Etienne Eto'o
© Copyright : DR

#Autres pays : Sociétaire du Real Majorque en Espagne, Étienne Eto'o pourrait participer au tournoi qui a lieu au Brésil sous les couleurs du Cameroun. Ce, alors que d'aucuns brandissent une disposition du décret portant organisation des sélections nationales de football pour évincer les joueurs expatriés.

L'information fait jaser au Cameroun depuis quelques jours. Étienne Eto'o, fils de la gloire camerounaise Samuel Eto'o, a été convoqué avec la sélection nationale des moins de 17 ans (U17).

Les Lions cadets, champions d'Afrique en titre de leur catégorie, préparent la Coupe du monde qui a lieu fin octobre 2019 au Brésil. A travers une correspondance adressée au jeune joueur qui a fuité sur les réseaux sociaux, l'on apprend qu’Étienne Eto'o prendra notamment part au stage préparatoire en Turquie prévu du 20 au 27 septembre 2019, puis à Brasilia au Brésil du 30 septembre au 24 octobre 2019.

Clin d’œil du destin et hasard du calendrier, cette arrivée d’Étienne Eto'o au sein des sélections jeunes du Cameroun survient au moment où son père vient à peine de raccrocher les crampons.


LIRE AUSSI: Samuel Eto'o met officiellement fin à sa carrière sportive


Cependant, elle a également engendré un début de polémique dans certains médias. En effet, l'article 7 du décret du 26 septembre 2014 portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football stipule que «pour les sélections nationales de football U15 (minimes) et U17 (cadets), seuls les joueurs enregistrés dans les compétitions organisées par la FECAFOOT (Fédération camerounaise de football, Ndlr) peuvent être sélectionnés».

Or, le jeune Eto'o évolue au sein des équipes jeunes du Real Majorque en Espagne, club où son père a évolué avant son transfert au FC Barcelone. Aussi, pour d'aucuns, devrait-il être recalé?. Cependant, Étienne Eto'o n'est pas le seul expatrié appelé pour renforcer l'équipe en vue de ce Mondial.


LIRE AUSSI: Football. Mondial U17: le Sénégal qualifié après la disqualification de la Guinée


Si une partie de l'opinion redoute que les nouveaux venus évincent de l'équipe quelques champions d'Afrique qui ont pourtant acquis la qualification au Mondial sur le terrain, la liste officielle des joueurs retenus pour cette compétition n'a pas encore été publiée par la fédération.

Du reste, l'entraîneur des U17 a déjà prévenu qu'il n'y aura pas de passe-droit. «Je pense que c’est le mérite qui doit primer. Je n’ai pas réclamé une pléiade de joueurs. J’en ai demandé seulement 3. Ils viendront s’essayer sur le terrain. S’ils méritent leur place, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, ils retourneront dans leur club. Ce n’est pas parce qu’on s’appelle tel ou tel que tout de suite on gagne une place. Tous les Camerounais qui exercent ce métier ont une chance d’intégrer cette équipe», a déclaré Thomas Libiih, sans citer de noms.

Le Mondial U17 a lieu cette année du 26 octobre au 17 novembre. Le Cameroun évoluera dans le groupe E, aux côtés de l’Espagne, de l’Argentine et du Tadjikistan.

Le 17/09/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem