Fermer

Côte d’Ivoire-Maroc: le roi lance les travaux de la «Mosquée Mohammed VI» d’Abidjan

Publié le 04/03/2017 à 08h49 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Culture
Mohammed VI et Ouattara

Mohammed VI, roi du Maroc, et Alassane Ouattara, président de la Côte d'Ivoire.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Le roi Mohammed VI vient de lancer les travaux de la mosquée portant son nom dans la commune populaire de Treichville où la communauté marocaine est importante. L’édifice pourra accueillir 7.000 fidèles.

C’est à Treichville, une commune chargée d’histoire et de symboles au centre d’Abidjan, que sera édifiée la Mosquée Mohammed VI dont les travaux ont été lancés ce 3 mars par le roi du Maroc en personne.

La commune, qui a été le point de départ des actions politiques pour l’indépendance de la Côte d’Ivoire, est une terre cosmopolite où l'on trouve à la fois une importante communauté commerçante marocaine ou issue du monde arabe en général, et bon nombre de ressortissants africains avec une forte présence sénégalaise.

L’édifice, capable d’accueillir 7.000 fidèles, abritera un centre culturel, dédié à la promotion de l’Islam et des valeurs de tolérance, venant ainsi matérialiser et renforcer les bonnes relations entre Abidjan et Rabat dans le domaine religieux.


LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: les chantiers du roi Mohammed VI à Abidjan


Ce 1er mars, la communauté des Tidjanes de Côte d’Ivoire s’était réunie en vue de prier pour le Maroc et implorer Allah à travers la wazifa afin qu’il accorde longue vie au souverain marocain. «Le but majeur de cette prière est de rendre grâce à ce grand homme, acteur infatigable de la paix dans le monde», a souligné le Cheikh Badine Sylla, secrétaire exécutif du Conseil fédéral des Tidjanis de Côte d’Ivoire (COFETCI).

La proximité religieuse entre les deux pays a récemment franchi une étape importante avec la formation de guides musulmans ivoiriens à l’Institut Mohammed VI de formation des Imams de Rabat, un centre qui a enregistré 200 auditeurs venus de Côte d’Ivoire.


LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire- Fondation Mohammed VI: le débarcadère de Locodjro va profiter à 5.000 personnes


«L'objectif, c'est d'arriver à entretenir, à travers et au-delà de la formation, un climat de paix, de cohésion, de tolérance à l'image de l'islam qui a toujours été pratiqué en Côte d'Ivoire (…). Vous partez pour nous ramener un islam de tolérance de fraternité, pacifique», avait fait observer le Cheikh Boikary Fofana, guide suprême de la Communauté musulmane en Côte d’Ivoire (en janvier 2016, à l'occasion du départ d’une seconde vague d’imams en formation à Rabat). Cela, dans un contexte où Abidjan cherchait déjà à se prémunir contre le radicalisme islamiste.

Par ailleurs, le roi Mohammed VI a fait un don de 100.000 exemplaires du Saint Coran, dont 8.000 en version française, à la communauté musulmane ivoirienne.
Le 04/03/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

à lire aussi