Fermer

Côte d’Ivoire: les chantiers du roi Mohammed VI à Abidjan

Mise à jour le 01/03/2017 à 09h30 Publié le 28/02/2017 à 20h06 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Mohammed VI et Ouattara

Mohammed VI, roi du Maroc, et Alassane Ouattara, président de la Côte d'Ivoire.

© Copyright : DR

#Maroc : Le roi Mohammed VI va entamer, à compter de ce 1er mars, des visites dans les nombreux chantiers qui consolident la présence marocaine en Côte d'Ivoire. Ces ouvrages témoignent du savoir-faire marocain, certes, mais ils nourrissent également l’estime des Ivoiriens pour le royaume.

A Abidjan, il y a la Baie de Cocody, un projet architectural qui va transformer la carte postale de la capitale. Si des architectes ivoiriens ont été les premiers à en avoir eu l’idée, c’est l’expertise marocaine qui a été choisie en raison de la réputation du maître d’œuvre: MarchicaMed. Le chantier, qui a démarré de manière effective en janvier 2016, en est au stade de l’aménagement de l’espace à prendre sur la lagune Ebrié avant le début des gros œuvres. La visite du roi du Maroc devrait aider à lever toutes les pesanteurs et accélérer le projet.

Il en sera de même pour le complexe professionnel Mohammed VI qui va accueillir un millier d’étudiants pour diverses formations professionnelles: BTP, tourisme, etc. Ce centre est un don de la Fondation Mohammed VI pour le développement durable.


LIRE AUSSI : La visite en Côte d’Ivoire du roi Mohammed VI prolongée au 3 mars


Cette même Fondation s’est également investie dans des projets à impact social rapide, touchant au secteur ivoirien de la pêche artisanale, pour une valeur estimée à 7 milliards FCFA, soit 10,7 millions d’euros. Ce secteur perd chaque année 30% de sa production, faute de moyens de conservation.

A Abidjan, le débarcadère de Locodjro, dans la commune d’Attecoube, d’un coût de 4,04 millions d’euros, dont 2,67 millions financés par la Fondation Mohammed VI, recevra également la visite de l’illustre hôte de la Côte d’Ivoire.


LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: forte implantation des entreprises marocaines


Lancé en février 2014, le site apporte une touche de modernité à la filière, avec une halle de vente, une chambre froide, des espaces de fumage moderne, un dispensaire et même une crèche. Réalisé à 67%, selon le ministre ivoirien en charge des Ressources halieutiques, le site sera opérationnel courant juin prochain.

Ce projet a servi de modèle au débarcadère de Grand-Lahou (il ne figure pas dans le programme de visites prévues par le roi), ville côtière située à une centaine de kilomètres à l’ouest d’Abidjan. Entièrement financée par la Fondation à hauteur de 20 millions de dirhams, l’infrastructure, lancée le 3 juin 2015, va profiter à environ 2.800 pêcheurs et 1.200 mareyeuses. Le chantier, dont le niveau d’exécution est estimé à 55%, sera lui aussi inauguré en juin prochain.
Le 28/02/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet