Fermer

Côte d'Ivoire. Électricité: le gouvernement cible un objectif de 4.000 MW installés à l'horizon 2020

Mise à jour le 06/07/2018 à 10h40 Publié le 06/07/2018 à 10h31 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
énergies renouvelables
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La Côte d'Ivoire envisage d’atteindre 4.000 mégawatts d’énergie électrique à l’horizon 2020, dont 1.000 mégawatts issus de projets miniers. L'annonce a été faite par le directeur général de Côte d'Ivoire Energies, Amidou Traoré.

Avec le développement de projets miniers, la Côte d'Ivoire veut "atteindre 4.000 mégawatts à l’horizon 2020 et sans les gros projets miniers autour de 3.000 mégawatts à l’horizon 2020", a dit Amidou Traoré à l’ouverture du 1er Marché africain de l’énergie dans les locaux de la Banque africaine de développement (BAD).

"Il y a un écart de 1.000 mégawatts avec les projets miniers grâce aux potentiels miniers importants à l’ouest de la Côte d'Ivoire", a-t-il fait observer, notant que le pays vise "5.000 à 6.000 MW à l’horizon 2025-2030 sinon 4.000 et 5.000 MW en 2025 et 2030 sans les projets miniers".


LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: 1,6 milliard d’euros d’investissements prévus dans les énergies renouvelables


La puissance installée de la Côte d'Ivoire est estimée à 2.200 mégawatts à fin 2017 avec 55% de cette offre mise en œuvre par des IPP (Producteurs privés d’électricité) et 40% d’hydroélectrique. Grâce au barrage de Soubré (Ouest), le pays est passé de 33% de fourniture hydroélectrique à 40% à ce jour.

Concernant la couverture nationale, 54% des villages en Côte d'Ivoire sont électrifiés. Avec des projets en cours financés par des bailleurs, l’Etat ivoirien devrait électrifier tous les villages de plus de 500 habitants d’ici à fin 2019 pour une couverture de 73% et un taux de 82% d’accès à l’électricité.


LIRE AUSSI: La Côte d’Ivoire dans le Top 5 africain des pays à fort potentiel dans le secteur des énergies


Le potentiel au niveau de l’hydroélectrique du pays est de 2.500 mégawatts, mais aujourd'hui seulement 880 mégawatts sont mis en valeur. Des projets, dont l’un déjà en cours d’environ 550 mégawatts d’énergies renouvelables, devraient permettre de renforcer la part de la fourniture hydroélectrique.

Au niveau de la biomasse, la Côte d'Ivoire dispose d’un potentiel de 12.000 tonnes de déchets produits chaque année, ce qui devrait permettre d’augmenter le mix énergétique. Aujourd'hui, plus de 1.200 milliards de FCFA de financement sont en cours dans le secteur du transport et de la distribution de l’énergie.
Le 06/07/2018 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi