Fermer

Côte d’Ivoire: le PDCI radie de ses rangs 18 militants, dont 3 ministres

Mise à jour le 23/07/2018 à 11h13 Publié le 23/07/2018 à 10h51 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Côte d'Ivoire PDCI
© Copyright : Le360

#Côte d’ivoire : 18 militants dont 3 ministres perdent leur qualité de militants du PDCI, accusés d’être «membres fondateurs du RHDP parti unifié». Une première mesure radicale qui vient renforcer les divisions entre le PDCI et ses ex-alliés.

Le PDCI n’en a pas encore fini avec ses militants frondeurs une semaine après la formation du parti unifié RHDP. Après avoir retiré les ministres issus de ses rangs de son secrétariat exécutif la semaine dernière, ce sont 18 militants, dont 3 ministres – Kobenan Adjoumani, Danho Paulin et Amédée Kouakou– qui sont désormais définitivement exclus du parti.

L’annonce en a été faite ce 22 juillet au cours d’une conférence de presse animée par Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire exécutif en chef du parti. Il est reproché à ces militants d’avoir certes pris part à l’assemblée générale constitutive du nouveau parti RHDP, mais surtout d’y avoir le statut de «membres fondateurs».


LIRE AUSSI: Vidéo. Côte d’Ivoire: le RHDP se fera sans le PDCI et pour un 3e mandat de Ouattara


«Ils savent que nul ne peut appartenir à deux partis politiques à la fois», a argué Maurice Kakou Guikahué qui fait référence à la législation ivoirienne. Ils «ne peuvent plus se prévaloir de la qualité de militants du PDCI-RDA dont ils se sont exclus d’eux-mêmes en choisissant de devenir militants du parti unifié RHDP, a-t-il poursuivi.

Cette sentence radicale, une première pour l’ex-parti au pouvoir depuis les dissensions internes au sujet du RHDP, vient creuser un peu plus le gap qui le sépare de ses ex-alliés avec qui il n’est plus en odeur de sainteté. Aussi, le PDCI-RDA, qui ne se sent «pas du tout concerné par le RHDP unifié qui vient d’être créé comme parti politique», envisage-t-il d'aller seul aux prochaines élections municipales et régionales prévues à la mi-octobre. «(…) le PDCI-RDA y participera en RHDP en tant que groupement politique, mais pas en RHDP, comme parti unifié. Si, le RHDP, parti unifié est mis en avant, le PDCI-RDA ira seul à ces élections», a prévenu Guikahué.


LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: le PDCI menace ses ministres pro-RHDP accusés de «dérives opportunistes»


Pour sa part, le président du parti, Henri Konan Bédié, a dans un message privé lu durant la conférence, appelé les militants à ne pas se laisser «abuser par les propos de Adjoumani, Amédée et consorts». Le ministre et ex-porte-parole du parti Kobenan Adjoumani, fondateur du mouvement «Sur les traces d’Houphouët», avait en effet toujours défendu vouloir réaliser le projet de Konan Bédié en s’engageant à la création du parti unifié. Un désaveu qui vise à mettre fin à une certaine confusion quant à sa position personnelle sur la question.


Le 23/07/2018 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

à lire aussi