Fermer
#Médias

Gabon: les journalistes formés aux droits de l'enfant

Publié le 05/07/2022 à 15h53 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Gabon : Le Fonds des Nations unies pour l'éducation et l'enfance (UNICEF), en collaboration avec le ministère gabonais de la Communication, organise à Libreville une formation sur la promotion des droits de l'enfant, destinée aux journalistes.

Cette formation se tient dans la perspective du prochain de coopération entre le gouvernement du Gabon, à travers le ministère de la communication, et l’Unicef. Elle a pour objectif de renforcer les capacités des participants sur les thématiques prioritaires de l’Unicef, telles que la convention relative aux droits de l’enfant. Les participants doivent être dotés de techniques de traitement de l’information favorables à la protection des enfants dans les médias et aussi disposer des connaissances du cadre juridique en lien avec la protection de l’enfant.

La séance de formation en cours s'appuie sur le contexte socio-culturel du Gabon. «Qu'est-ce que le Gabon attend de ses enfants demain? Comment le Gabon voit-il l'avenir? Et cette vision de l'avenir est basée sur la culture. Ce que le Gabon va avoir comme perspective pour demain et, partant de là, construire ses enfants sera forcément différent de ce qu'un autre pays verra. Tout simplement parce que ce pays-là a des valeurs culturelles différentes du Gabon», précise, Noël Marie Zagré, représentant de l'Unicef au Gabon.

>>> LIRE AUSSI: Cameroun: les journalistes à l'école des droits de l'enfant

Pour Stevy Essima Ntoutoume, conseiller technique au ministère de la Communication, cette formation en faveur des journalistes sur la promotion des droits de l’enfant est un encouragement pour la contribution des professionnels de la presse à la promotion des droits de l’enfant. «La question des droits de l'enfant est tellement sensible qu'il fallait donner aux communicateurs des rudiments nécessaires pour la promotion des droits de l'enfant. Parce que l'Etat gabonais place l'enfant au centre de son activité. On veut faire des professionnels des médias les ambassadeurs des enfants pour la promotion de leurs droits et leur bien-être», a-t-il déclaré .

Les journalistes ont une responsabilité sociale et ils doivent se mettre au service de la communauté. Connaître et maîtriser ces notions sont, selon Louis Philippe Mbadinga, rédacteur en chef du quotidien Gabon Matin, des acquis qui permettront aux acteurs des médias d’accomplir leur mission auprès de la population. «Le séminaire de ce jour nous montre bien le rôle des médias face à toutes ces questions liées à l'enfant. Il s'agit notamment des questions en matière de santé, en matière d'éducation; en un mot, des questions en général liées aux droits de l'enfant. Ce séminaire nous permet de mieux orienter nos contenus éditoriaux pour apporter de la matière non seulement au public, mais également aux décideurs», explique-t-il.

Les réflexions tenues ont ainsi permis aux participants d'analyser les normes sociales, les stéréotypes, les clichés en vue de faire progresser le droit des enfants au Gabon.
Le 05/07/2022 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.