Fermer

Vidéo. Mali-Guinée: un mariage tourne au drame

Mise à jour le 07/05/2018 à 15h00 Publié le 07/05/2018 à 14h49 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Kourémélé MAli Guinée affrontement
© Copyright : DR

#Guinée : Une altercation entre jeunes Maliens et Guinéens lors d'un mariage à Kourémalé, village situé à la frontière Mali-Guinée, a rapidement tourné au drame. Selon les médias, le bilan de cet affrontement s'élèverait à 6 morts et plusieurs dizaines de blessés. Récit.

Les affrontements qui ont opposé, dimanche 6 mai 2018 à la mi-journée, de jeunes Maliens et Guinéens au niveau de Kourémalé, village frontalier entre le Mali et la Guinée et situé à 74 km de Siguiri-centre, ont fait de nombreuses victimes, rapportent les médias guinéens.


Selon médiaguinee.org, le bilan des violents affrontements est lourd. Il s’élève à 6 morts et 63 blessés dont 4 graves. Parmi les blessés, rapporte le site d’information, treize l’ont été par balles, sept par armes blanches et quarante-trois par des cailloux. En plus, les dégâts matériels sont importants. Des boutiques de commerçants maliens et des camions maliens de transit garés sur le territoire guinéen ont été incendiés, selon des sources maliennes.


LIRE AUSSI: Guinée-Mali: qui sont les Donzos guinéens à l'origine de la mort de gendarmes maliens?


Tout est parti des festivités d’un mariage qui ont dérapé lorsque le cortège des mariés maliens a voulu pénétrer dans la partie guinéenne. Les gendarmes guinéens du poste frontalier s'y sont opposés catégoriquement, provoquant l'ire des membres de la noce qui ont tenté un passage en force. Celui-ci s’est soldé par l’arrestation de deux jeunes Maliens par les gendarmes guinéens.

En réaction, les jeunes ont commencé à jeter des cailloux sur la brigade de gendarmerie guinéenne entraînant des tirs de sommation de la part des forces de l’ordre.


LIRE AUSSI: Guinée-Mali: une rixe entre orpailleurs maliens et guinéens fait 17 morts


Réagissant à leur tour, de jeunes Guinéens ont incendié des boutiques de commerçants maliens et des camions maliens en transit sur le territoire guinéen.

Les forces de l'ordre des deux côtés ont tenté de calmer les ardeurs des populations du village. Les autorités administratives et sécuritaires du Mali et de la Guinée se sont rencontrées dans l'espoir d'apaiser la tension sur le terrain. Des renforts des forces de l'ordre ont été envoyés des deux côtés de Kourémalé et les autorités administratives s'appliquent à calmer le jeu. 

Le 07/05/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté