Fermer
#Culture

Vidéo. Littérature: Conakry, capitale mondiale du livre

Publié le 25/04/2017 à 18h11 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Guinée : Conakry, la capitale guinéenne, est devenue depuis dimanche 23 avril, la "Capitale mondiale du livre". Première ville francophone à abriter l'évènement, Conakry succède à la ville polonaise de Wroclaw.

Samedi, à la veille du lancement de l'évènement, le maire de Wroclaw, Rafal Franciszek Duktiewicz, a passé le témoin au gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura. Et ce, en présence du président Alpha Condé, qui a lancé la saison culturelle et sportive en Guinée. Un lancement décalé pour coïncider avec le lancement de "Conakry capitale mondiale du livre".

"Il faut d'abord souhaiter la bienvenue à nos amis venus de la Pologne et leur dire qu'avec le symbole qu'ils viennent de transmettre au gouverneur de la ville de Conakry, la Guinée saura y faire honneur et le transmettre au prochain avec beaucoup plus d'éclat...", a promis le président Alpha Condé dans son discours de circonstance.

Il a tenu aussi à remercier l'Unesco, qui attribue l'organisation chaque année aux villes qui s'engagent à promouvoir le livre et la lecture. Condé a aussi salué la performance de Sansy Kaba Diakité, le jeune directeur de l'Harmattan-Guinée, initiateur du projet qui est finalement devenu une affaire du gouvernement guinéen.


LIRE AUSSI: Guinée: la love story de la diva sénégalaise Viviane Chedid


 


Le mandat de Conakry a commencé dimanche 23 avril. "Cette grande première est un privilège qui ne doit laisser aucun Guinéen indifférent", a lancé Alpha Condé à l'endroit de ses compatriotes. Sauf que la moitié des Guinéens est analphabète, et trouverait sa préoccupation ailleurs que dans le livre ou la lecture. De toute façon, Alpha Condé estime que c'est un honneur que la capitale de son pays soit "le centre de gravité du livre et de la littérature mondiale" du 23 avril 2017 au 22 avril 2018.

A la Blue-Zone de Kaloum, où la cérémonie de lancement s'est déroulée, auteurs, éditeurs, libraires, bouquinistes du monde étaient au rendez-vous. Le Sénégal, pays invité d'honneur, s'est fait représenter par une forte délégation conduite par le ministre de la Culture, Mbagnick Ndiaye. Panels, conférences, dédicaces de livre, prestations culturelles, expositions de livres... sont au programme durant toute l'année. 


LIRE AUSSI: Guinée: Palais de la culture: le projet fou de Condé cherche financement


 


C'est en 2015 que Conakry a été désignéeCapitale mondiale du livre pour l'année 2017. Bien que parmi les pays où l'on lit moins, la Guinée a quand même fourni de grands auteurs africains comme Camara Laye, prix Charles Veillon, Thierno Monembo (prix Renaudo 2008), Aliou Fantouré, Williams Sassyne. Le commissaire général de Conakry capitale mondiale du livre, Sanssy Kaba Diakité, croit que la relance du livre en Guinée permettra certainement au pays de fournir d'autres grands écrivains
Le 25/04/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou