Fermer

Mali. Présidentielle: une grande coalition pour chasser IBK du pouvoir

Publié le 01/03/2018 à 16h09 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Soumaila Cissé

Soumaïla Cissé, chef de file de l'opposition malienne.

© Copyright : DR

#Mali : Les partis politiques maliens compte barrer la route au président malien, candidat pour un second mandat. Selon les premières informations, c’est Soumaïla Cissé qui prendra la tête de cette coalition.

La gestion catastrophique de l’actuel locataire du palais Koulouba, Ibrahim Boubacar Kéita, a plongé le pays dans le chaos. Alors qu'il termine son premier quinquennat, les grandes manœuvres ont d’ores et déjà commencé, au sein de la coalition au pouvoir, pour lui offrir un second mandat. Face à eux, l’opposition malienne compte lui barrer la route en mettant en place une grande coalition.

Et à quelques mois de l’élection présidentielle, les tractations vont bon train. Certains anciens Premiers ministres, ministres, anciens candidats à la présidentielle et cadres ayant quitté le navire du régime auraient décidé de former une grande coalition.

Le président de l’Union pour la république et la Démocratie (URD), et non moins chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, serait le candidat à la présidentielle de cette formation.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: L’opposition tacle les 4 ans de gestion du président IBK


Cette coalition, dont le nom n’a pas encore été dévoilé, n’a qu’une seule ambition: conquérir le pouvoir en 2018. Selon nos sources, les discussions vont bon train pour répartir les postes. Parmi les personnalités, nous pouvons citer qui la composent, on trouve Soumaïla Cissé, pressenti candidat de la coalition, Moussa Mara pour la mairie du district de Bamako, Tatam Ly comme Premier ministre une fois le pouvoir conquis.

Mahamed Aly Bathily et Tiéblé Dramé sont pressentis aux postes de président de l’Assemblée nationale et ministre des Affaires étrangères. Des personnalités comme Amadou Thiam, Oumar Mariko et Moussa Sinko Coulibaly seraient également membres de cette coalition. Le seul grand absent est Modibo Sidibé. Selon nos sources, des tractations sont en cours pour réunir tous les opposants au sein de la coalition. L’annonce sera faite dans les semaines à venir.


LIRE AUSSI: Mali: le président IBK a parcouru plus de 15 fois le tour de la Terre en 3 ans!


Toujours à en croire notre source, la majorité des coalisés se serait mise d'accord sur le choix de Soumaïla Cissé comme candidat de la coalition. Car en plus de son expérience professionnelle, il est arrivé deuxième lors de la présidentielle de 2013.
Le 01/03/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté